samedi 13 juin 2020

Theodosios Atallah Hanna, solidaire avec le mouvement antiraciste

L’archevêque Theodosios Atallah Hanna : « Nous, vos frères et sœurs en Palestine, par ce message, exprimons non seulement notre solidarité et notre condamnation de ce crime, mais affirmons également que nous avons une souffrance commune qui nous vient des forces du mal et de l’oppression sous toutes leurs formes fascistes et sous celles de l’apartheid, tant religieux, social, politique qu’économique. »

Theodosios Atallah Hanna


La déclaration de l’Archevêque :

« Longue vie à vous, nos frères en humanité, dans votre combat contre la haine et le racisme partout dans le monde. »

Depuis la ville de Jérusalem, la Ville de la Paix, nous nous tenons fermement, en guise de solidarité et de soutien, aux côtés des manifestants pacifiques qui luttent afin de mettre un terme au racisme, à l’injustice et aux brutalités policières tant aux États-Unis que dans le reste du monde.

Depuis la Palestine, la Patrie de l’Espoir, nous vous adressons, à chacun d’entre vous, un message de solidarité et de soutien dans votre combat pour la justice et pour mettre un terme au racisme et à la violence sous toutes leurs formes et couleurs. Nous condamnons et rejetons le meurtre haineux perpétré sur George Floyd.

Nous condamnons le racisme anti-noir, systémique et institutionnel, en Amérique. Le racisme, c’est le mal et il doit être rejeté, combattu et il convient d’y résister par tous les moyens pacifiques.

Nous, vos frères et sœurs en Palestine, par ce message, exprimons non seulement notre solidarité et notre condamnation de ce crime, mais affirmons également que nous avons une souffrance commune qui nous vient des forces du mal et de l’oppression sous toutes leurs formes fascistes et sous celles de l’apartheid, tant religieux, social, politique qu’économique.

Depuis Jérusalem, la Ville de la Paix, et depuis la Palestine, la Terre de l’Amour et de la Tolérance, nous, les Palestiniens, combattons épaule contre épaule avec nos frères et sœurs américains afin de mettre un terme au racisme partout, à commencer par l’Amérique.

Le meurtre haineux de George Floyd nous rappelle que la seule façon de soutenir le racisme et la haine consiste à déshumaniser autrui. Le combat contre le racisme est universel.

Nous devons coordonner tous nos efforts antiracistes afin de mettre sur pied un mouvement international et une coalition pour mettre un terme au racisme et à l’oppression dans le monde entier.

Nous devons marcher ensemble sur le chemin du salut et dans la consécration des valeurs de l’amour, de la fraternité et de la miséricorde, dans la tradition de notre seigneur Jésus-Christ et de ses disciples, de ses saints et de tous ceux qui ont défendu ces valeurs dans notre monde.

Depuis la ville de Jérusalem, nous continuerons à rêver d’un monde d’égalité, d’amour et de fraternité humaine. Nous continuerons à lutter pour vaincre la doctrine et la culture de la haine, du racisme et de la discrimination n’importe où.

Depuis la ville de Jérusalem, la Ville de la Résistance, nous, les Palestiniens, partageons votre combat pour la liberté, l’égalité et la justice.

Ce sont des valeurs universelles et des valeurs chrétiennes et toute personne qui lit la Sainte Bible découvre que Dieu est amour et que l’amour n’a pas de limites et qu’il n’est conditionné ni à la nationalité, ni à la race, ni à l’ethnicité, ni à la religion, ni à la couleur de peau.

Le martyr George Floyd est un martyr pour l’humanité. Nous le percevons comme un martyr palestinien.

George Floyd et tous les autres martyrs resteront des symboles mondiaux de la liberté et de la lutte pour faire triompher la justice ici et partout ailleurs.

Vous, tous les manifestants, le peuple palestinien vous salue. Nous avons une seule douleur, un seul rêve : la fin partout du racisme et de la haine.

Enfin, depuis la ville de Jérusalem, depuis l’Église du Saint Sépulcre, nous adressons nos sincères condoléances à la famille de George Floyd.

Repose en paix, George Floyd. Tu as sacrifié ta vie pour que nous nous levions et combattions le racisme et l’oppression. Ta mort n’aura pas été vaine. Tu es avec ton Seigneur au Ciel.

Publié le 10 juin 2020 sur ADC

Traduction : Jean-Marie Flémal

Aucun commentaire: