lundi 8 juin 2020

Ramadan Shallah, figure éminente de la résistance palestinienne, est décédé

Ramadan Shallah, ancien dirigeant du mouvement du Jihad Islamique
 et figure éminente de la résistance palestinienne - Image: Archives


Par Ali Younes

Shallah est décédé après deux ans de coma en raison de complications liées à une maladie cardiaque et rénale.

L’ancien secrétaire général du Jihad islamique palestinien (PIJ), Ramadan Shallah, est mort après une longue lutte contre une maladie chronique, a confirmé le mouvement basé à Gaza.

L’homme âgé de 62 ans, qui était dans un coma médical après avoir souffert de multiples complications cardiaques et rénales pendant environ deux ans, est décédé samedi dans un hôpital de Beyrouth.

« Nous déplorons la disparition d’un grand dirigeant palestinien qui portait la bannière du Jihad pour la Palestine et Jérusalem depuis la fondation du mouvement », a déclaré le PIJ dans une déclaration.

La nature exacte de son état de santé est restée inconnue. Les responsables du PIJ ont refusé de donner des précisions lorsque Al Jazeera les a interrogés.

Il a alterné entre des séjours à Beyrouth et à Damas au cours des 20 dernières années.


Novembre 2012 – Le secrétaire général du Jihad islamique, Ramadan Shallah, déclare qu’Israël a déclenché la guerre contre Gaza pour des raisons électorales. Shallah a appelé les Israéliens à demander des comptes à leurs responsables pour ce qu’il a appelé l’échec de l’armée israélienne à atteindre ses objectifs.


Shallah est devenu le premier dirigeant du PIJ en 1995 après la mort de Fathi Shiqaqi, assassiné par le Mossad, l’agence de renseignement israélienne, à Malte.

Dawood Shihab, leader du PIJ basé à Gaza, a déclaré à Al Jazeera que le groupe resterait fidèle aux principes et à l’héritage de Shallah.

« Le Dr Shallah était un patriote arabe et musulman qui a toujours cru en la cause de la Palestine », nous a-t-il dit.

Dans un communiqué diffusé par l’agence de presse officielle palestinienne, le président palestinien Mahmoud Abbas a déclaré : « Nous avons perdu une figure patriotique majeure ».

Le mouvement Hamas basé à Gaza a publié une déclaration disant que « Shallah est l’un des grands dirigeants de la Palestine et est un exemple de patience, de résilience et d’honnêteté, et un modèle de combattant ».

Shallah, qui est né à Gaza, a fait son doctorat en économie au Royaume-Uni et a enseigné à l’Université de Floride du Sud de 1993 à 1995 avant d’assumer la direction du PIJ.

Le gouvernement américain l’a placé sur sa liste des personnes les plus recherchées en raison du rôle de PIJ dans les attaques contre des cibles israéliennes en Palestine.

En 2018, le premier adjoint de Shallah, Ziyad Nakhaleh, basé à Beyrouth, a été élu pour lui succéder.

Le PIJ est principalement soutenu par l’Iran qui lui fournit la plupart de ses capacités militaires et de ses formations.

Ali Younes est sur Twitter @Ali_reports

7 juin 2020 – Al-Jazeera – Traduction : Chronique de Palestine

Aucun commentaire: