lundi 8 juin 2020

Femme tuée à Chatila : Oueidate charge les FSI d'agir immédiatement pour arrêter les tireurs

Le procureur général près la cour de cassation, le juge Ghassan Oueidate, a chargé les services de renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI) de prenre toutes les mesures nécessaires pour arrêter les trafiquants de drogue qui ont causé, hier, la mort d'une femme à l'entrée du camp de Chatila.

La femme, qui portait son enfant dans ses bras, avait été atteinte à la tête par une balle perdue lors d'une dispute entre deux trafiquants dans le camp de réfugiés palestiniens situé dans le sud de Beyrouth. Elle était décédée peu après son hospitalisation.

Aucun commentaire: