lundi 8 juin 2020

Du « rêve » américain au « rêve » sioniste : un cauchemar raciste !



Depuis début 2020, au moins 22 Palestiniens sont tombés sous la violence raciste de l’occupant sioniste, dont cinq depuis début mai. Eyad al-Halaq (32 ans), Fadi Adnan (37 ans), Baheaddin Mohammad al-Awawda (18 ans), Zeid Fadel Qaisiyya (15 ans) et Rafif Mohammed Karain (4 ans) sont morts en Martyrs dans l’indifférence générale. En pleine crise sanitaire, les sionistes perpétuent leur action destructrice. Assassinats, emprisonnements, destructions de maisons et de récolte, vols de terres, l’annexion d’une partie de la Cisjordanie par Israël se prépare dans l’indifférence générale mondiale. Mais l’inquiétude est grande chez l’occupant qui redoute une troisième Intifada. Le feu couve depuis plusieurs années. Depuis 2015, la mobilisation populaire à al-Quds, puis les Marches du Retour à Gaza montrent que les Palestiniens sont prêts à se battre jusqu’à la libération de leur terre. La nouvelle étape de la politique coloniale sioniste et les difficultés économiques accrues en raison des mesures de confinement pourraient provoquer l’embrasement tant attendu et donner un nouveau souffle à la lutte palestinienne.

Aucun commentaire: