mardi 23 juin 2020

Annexion en Cisjordanie: la communauté internationale mobilisée aux côtés des Palestiniens

Des milliers de personnes rassemblées par l'Autorité palestinienne contre les
 projets israéliens d'annexion d'une partie de la Cisjordanie, à Jéricho
 le 22 juin 2020. ABBAS MOMANI / AFP


L’Autorité palestinienne a organisé un grand rassemblement ce lundi soir 22 juin à Jéricho pour protester contre les projets israéliens d’annexion d’une partie de la Cisjordanie. De nombreux diplomates étrangers sont aussi venus apporter leur soutien aux milliers Palestiniens présents, et marquer leur opposition aux projets israéliens.


Avec notre envoyé spécial à Jéricho, Guilhem Delteil

« Pas d’État palestinien sans la vallée du Jourdain », « Le droit international est clair. Ici, c’est la Palestine. » Autant de slogans brandis sur des pancartes par plusieurs milliers de personnes. Mais pour Saëb Erekat, le numéro deux de l’Organisation de libération de la Palestine, la principale victoire n'a pas été la mobilisation populaire.

« Aujourd’hui, nous avons assisté à un événement sans précédent, souligne Saëb Erekat. Aujourd’hui, le monde est venu à nous et il nous a dit que nous ne sommes pas seuls. Ils sont avec nous, dans le combat pour la liberté, la dignité et la justice. »

Le premier diplomate invité à prendre la parole fut le coordinateur spécial des Nations unies pour le processus de paix. Qualifiant la possible annexion de violation du droit international, Nikolay Mladenov a appelé les autres diplomates à agir « sans perdre une seconde » afin de faire échouer ce projet. Et il a voulu lancer un message d’espoir aux Palestiniens.


Message à Benyamin Netanyahu et Donlad Trump


NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mailJe m'abonne

« Vous ne louez pas une maison ici, c’est votre maison, a lancé Nikolay Mladenov. Peuple de Palestine, ne désespère pas, n’abandonne pas. N’abandonne jamais car la paix est la raison de notre présence ici. La paix, la paix, la paix ! »

Pendant plus d’une heure, une rare succession d’ambassadeurs a eu lieu sur l’estrade. Les représentants de l’Union européenne, de la Russie, de la Chine, du Japon et de la Jordanie ont pris la parole. Pour Saëb Erekat, 48 pays et organisations internationales étaient représentés. Un message à « Netanyahu et Trump », juge-t-il : « Face à eux, il y a le droit international. »

Aucun commentaire: