mercredi 6 mai 2020

« Une véritable impunité » : les banlieues françaises voient une hausse des violences policières pendant le confinement

L’épidémie de COVID-19 a accentué les inégalités et les discriminations en France : plus difficile à respecter dans les banlieues, le confinement a débouché sur plus de contrôles, plus de violences policières et une stigmatisation accrue

« Il y a une tradition de violences policières dans les quartiers populaires », selon Jean
-François Mignard, membre de la Ligue de défense des droits de l’homme et de 
l’Observatoire des pratiques policières (AFP)
Par Gwenaëlle Lenoir
La vidéo, tournée de nuit, est de piètre qualité. On distingue un groupe d’hommes en uniforme qui encadre une personne de très près. Le dialogue est saisissant : « Un bicot comme ça, ça nage pas ». « Ah, ça coule, t’aurais dû lui accrocher un boulet au pied ! » Puis on devine un véhicule de police, on entend des cris, et des rires.

Filmée dans la nuit du 25 au 26 avril à L’Île-Saint-Denis, commune de Seine-Saint-Denis, en région parisienne, elle a été diffusée rapidement sur les réseaux sociaux par des journalistes puis est devenue virale.

La suite sur middleeasteye.net

Aucun commentaire: