jeudi 7 mai 2020

Ankara dénonce la décision d’Israël concernant l’expansion de ses colonies illégales en Cisjordanie



Le ministère turc des Affaires étrangères relève que l’annonce du ministre israélien de la Défense sur l’expansion de la colonie illégale d’Efrat en Cisjordanie occupée est le dernier exemple en date de la position illégale et imprudente de l’Etat hébreu


Ankara a dénoncé la décision d’Israël sur l’expansion de ses colonies illégales en Cisjordanie.

Le ministère turc des Affaires étrangères a publié un communiqué dans lequel il précise que l’annonce du ministre israélien de la Défense sur l’expansion de la colonie illégale d’Efrat en Cisjordanie occupée est le dernier exemple en date de la position illégale et imprudente de l’Etat hébreu.

« L'annonce du ministre de la Défense d’Israël, Naftali Bennett, concernant l'expansion de la colonie illégale d'Efrat en Cisjordanie occupée par la construction de milliers de logements supplémentaires, constitue le dernier exemple de la position illégale et imprudente d'Israël.

Israël continue de violer les droits du peuple palestinien et d'approfondir sa politique d'occupation et d'oppression sans interruption à des fins politiques internes, même en cette période sensible, pendant laquelle le monde entier a besoin de paix et de stabilité tout en faisant face à la pandémie du Covid-19.

La cessation immédiate des pratiques illégales d'Israël visant à détruire la solution à deux Etats par l'expansion des colonies illégales dans les territoires palestiniens occupés est essentielle pour l'établissement de la paix, la stabilité et la sécurité dans la région.

Nous rejetons fermement cette décision d'Israël, qui ignore le droit international, en particulier les résolutions des Nations Unies, et nous réitérons que nous serons toujours aux côtés du peuple frère de Palestine et de sa juste cause”, précise le communiqué.

Naftali Bennett avait approuvé la construction de 7.000 logements supplémentaires dans cette colonie illégale située en Cisjordanie occupée.

Aucun commentaire: