dimanche 3 mai 2020

À Gaza, le coronavirus fait revivre les cérémonies de mariage traditionnelles

Contraints de revoir leurs plans en raison de la pandémie, les couples palestiniens font revivre des traditions du passé pour célébrer leur amour
« Cette joie m’a ramenée au temps de ma jeunesse » (MEE/Mohammed Salem)

Dans la modeste cour de leur maison, les cris de joie et les voix de femmes entonnant des chants palestiniens traditionnels résonnent alors que la famille célèbre l’union des deux jeunes mariés prêts à commencer leur vie ensemble.

Les amoureux sont accueillis dans la demeure du mari par les visages familiers de leurs amis proches et de leur famille, loin de l’agitation des salles de mariage, du bourdonnement des enceintes et de la musique moderne.

Suite à la fermeture des salles de mariage dans la bande de Gaza dans le cadre des mesures de lutte contre le coronavirus, les couples célèbrent désormais leur union chez eux, en particulier ceux qui se sont fiancés avant l’épidémie.

À la mi-mars, le ministère de la Santé a interdit tous les rassemblements et ordonné la fermeture de l’intégralité des salles, restaurants et hôtels.

Pour les anciennes, le retour à des cérémonies de mariage plus intimistes est une raison supplémentaire de faire la fête.

Lire la suite sur middleeasteye.net 

Aucun commentaire: