dimanche 12 avril 2020

Lettre du président Erdogan à Boris Johnson



Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a souhaité un prompt rétablissement au Premier ministre britannique, Boris Johnson, hospitalisé après avoir été contaminé par le nouveau coronavirus

Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a souhaité un prompt rétablissement au Premier ministre britannique, Boris Johnson, hospitalisé après avoir été contaminé par le nouveau coronavirus.

M. Erdogan a envoyé une lettre à Boris Johnson.

“Cher Premier ministre, cher ami,

Tout d’abord, je tiens à renouveler mes voeux de prompt rétablissement en espérant que votre hospitalisation prendra fin le plus rapidement possible.

Le Royaume-Uni, partenaire stratégique important, allié puissant et ami de notre pays, est malheureusement un des pays d’Europe les plus durement touchés par l’épidémie de Covid-19 qui affecte le monde entier. Dans cette période difficile, je transmets mes condoléances, au nom de mon pays et de mon peule, au peuple du Royaume-Uni, notamment aux proches des personnes décédées en raison du coronavirus.

Nous suivons de près les mesures adoptées par les autorités britanniques face à l’épidémie de Covid-19. Dans ce cadre, je souhaite du succès à tous ceux qui déploient des efforts dans cette épreuve, particulièrement aux membres de votre gouvernement et au personnel médical; je souhaite que le peuple ami du Royaume-Uni surmonte cette stratégie avec le moins de pertes humaines.

Le Royaume-Uni, pays avec lequel la Turquie entretient des relations parfaites dans quasiment tous les domaines et qui est un partenaire incontournable de la Turquie, a démontré à plusieurs occasions sa solidarité avec notre pays. Les visites officielles tenues le 3 mars 2020 par votre ministre des Affaires étrangères M. Dominic Raab, votre ministre de la Défense M. Ben Wallace et votre envoyé spécial pour le commerce Lord Robin Janvrin les 12 et 12 mars 2020, sont les derniers exemples en date.

Pour démontrer notre solidarié avec le Royaume-Uni, pays ami et allié qui traverse des jours difficiles, nous vous avons envoyé un avion des forces aériennes turques chargé de matériel médical.

Je vous souhaite une nouvelle fois un prompt rétablissement dans votre lutte contre cette maladie. Je tiens à souligner que nous voudrions vous accueillir dans notre pays, la patrie de vos ancêtres, afin de décider des démarches à entreprendre pour l’après-Brexit pour développer notre coopération et couronner le dialogue sincère que nous poursuivons depuis votre nomination, lorsque nous aurons surmonté cette période difficile à l’échelle mondiale.”, précise la lettre.

Aucun commentaire: