lundi 6 avril 2020

Les bonnes actions se multiplient en Afrique du Nord et au Moyen-Orient pour lutter contre les effets du coronavirus

Des bénévoles de toute la région apportent leur soutien aux personnes touchées par le COVID-19

Une réfugiée syrienne aide un enfant à mettre un masque à 
al-Wazzani, dans le sud du Liban, le 14 mars 2020 (Reuters)
Par Rayhan Uddin

L’épidémie de coronavirus est dévastatrice au niveau humain – et économique – dans le monde entier. Ce vendredi, il y a plus d’un million de cas confirmés de COVID-19 dans le monde, tandis que le bilan s’élève à près de 55 000 morts.

L’épidémie a entraîné des perturbations au niveau des transports, de l’emploi, de l’éducation, du divertissement et de bien d’autres aspects de la vie quotidienne.


Au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, des cas ont été confirmés dans presque tous les pays. Plusieurs gouvernements, dont la Tunisie, l’Arabie saoudite et le Liban, ont mis en place des confinements pour contribuer à endiguer la propagation du virus.


Malgré ces bouleversements sans précédent, beaucoup dans la région luttent contre la pandémie de la meilleure façon qu’ils connaissent : avec des actes de bonté.


Middle East Eye passe en revue comment les habitants de la région MENA font don de leur temps, de leur argent et de leur expertise pour aider ceux qui en ont besoin en cette période de crise et d’incertitude.


Distribution de nourriture et de produits de première nécessité
En Iran, plus de 53 000 cas de coronavirus ont été signalés jusqu’à présent, ce qui en fait le pays le plus touché du Moyen-Orient.


Toutes les 10 minutes, une personne meurt du COVID-19 en Iran, a récemment indiqué le ministère de la Santé, alors que le nombre de morts continue d’augmenter, avec près de 3 300 morts au total ce vendredi.


Les mosquées iraniennes sont dorénavant fermées pour les prières, mais certaines servent un nouvel objectif.


Des bénévoles ont transformé certaines mosquées en usines de fortune, où ils cousent des masques chirurgicaux et préparent des colis de nourriture et de produits de première nécessité pour les familles dans le besoin.

La suite sur middleeasteye.net

Aucun commentaire: