samedi 25 avril 2020

La police priée "d'éviter" d'intervenir pendant le ramadan dans le Calvados

La direction de la police du Calvados demande aux agents d'éviter d'intervenir dans les quartiers "à forte concentration de population suivant le ramadan". Une consigne qui fait débat.

Ecusson police nationale © Radio France -


C'est une note, envoyée par la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) du Calvados qui fait débat. Dans cette note, que Franceinfo a pu consulter, la direction de la police demande aux agents de "faire preuve de discernement" et d'éviter d'intervenir dans des quartiers "à forte concentration de population suivant le ramadan". La note évoque les cas de tapages ou de regroupement de personnes rassemblées après le coucher du soleil.

"Sauf atteinte aux personnes ou atteinte grave aux biens, il faut éviter qu'un manquement aux règles de confinement ne dégénère et provoque un trouble supérieur de violences urbaines", précise cette note.


Une initiative locale incompréhensible"

Le courrier, adressé aux commissaires du département, a été envoyé hier, vendredi 24 avril, jour du début du mois de ramadan pour les musulmans de France.

Contacté par l'AFP, l'entourage du ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a évoqué "une initiative locale incompréhensible".

Dans un communiqué commun diffusé vendredi 24 avril au soir, Nicolas Bay, eurodéputé RN normand et Emmanuel Norbert-Couade, délégué départemental du RN dans le Calvados, dénoncent un "événement grave et inacceptable" et parlent d'un "signe de faiblesse, voire un geste de soumission".

Par Théophile Pedrola, France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure), France Bleu Cotentin, France Bleu

Aucun commentaire: