lundi 13 avril 2020

Israël somme l'AP de cesser sa campagne l'accusant de diffuser le coronavirus chez les Palestiniens

AP Photo/Majdi MohammedDes travailleurs palestiniens en tenue de protection 
s'apprêtent à désinfecter les mosquées et les églises à titre préventif contre le 
coronavirus dans la ville de Ramallah, en Cisjordanie, samedi 7 mars 2020


Jérusalem menace Ramallah de prendre des mesures de rétorsion si cette campagne ne cesse pas

L'Autorité palestinienne organise depuis une semaine une ”campagne d’incitation à la haine” contre Israël, en l'accusant de "propager le virus" dans les zones palestiniennes, a rapporté dimanche Channel 12.

Selon la chaîne, les responsables israéliens de la défense sont furieux contre l’Autorité palestinienne, et lui ont fait savoir.

Tandis que la source de la contagion, dans 73% des cas testés positifs au coronavirus dans les zones contrôlées par l’AP, serait les travailleurs palestiniens employés en Israël, la chaîne relate que l'Autorité palestinienne utilise cette statistique pour affirmer qu'Israël ”pollue” les zones palestiniennes par le biais des travailleurs palestiniens et des soldats israéliens.

Ramallah a également diffusé une vidéo où l’on voit des Palestiniens pulvériser du désinfectant sur des véhicules de l'armée israélienne entrant dans des zones palestiniennes.

Selon Channel 12, les responsables israéliens de la défense ont condamné les hauts responsables de l'Autorité palestinienne, notamment le Premier ministre Mohammad Shtayyeh, les accusant de mener "une campagne d'incitation raciste contre Tsahal et Israël".

Israël a averti les hauts responsables de la sécurité de l'Autorité palestinienne et, indirectement M. Shtayyeh, que si cette campagne ne s’arrêtait pas, Israël "prendrait des mesures", en réduisant notamment la coopération sécuritaire, et en limitant la liberté d'action des responsables de la sécurité de l'AP.

Aucun commentaire: