mercredi 29 avril 2020

Covid-19 / Cavusoglu : La Turquie, 3ème plus grand fournisseur d'aide médicale au monde

La Turquie a apporté son soutien à tous les continents, notamment aux pays européens tels que l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni, mais également à des pays africains tels que la Somalie

Nazlı Yüzbaşıoğlu, Ümit Dönmez (tr.)

AA – Ankara

La Turquie, en plus d'être le plus grand fournisseur d'aide humanitaire au monde, est le troisième fournisseur d'aide médicale dans la lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus, a déclaré le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu.

Dans un tweet publié mardi soir, sous les titres "Politique étrangère humanitaire et proactive" et "Turquie puissante", Cavusoglu a rappelé les paroles du célèbre penseur et poète mystique turc, Mevlana, inscrites sur les cargaisons d'aide médicale envoyées à tous les pays soutenus par la Turquie : "Derrière le désespoir se cachent de nombreux espoirs. Derrière l’obscurité se cachent de nombreux soleils."


Le chef de la Diplomatie turque a également joint à son tweet, les photos des avions-cargos transportant de l'aide médicale - incluant des combinaisons et des kits de diagnostic ainsi que divers fournitures médicales- envoyée à de nombreux pays, afin de les soutenir dans la lutte conte la pandémie Covid-19.


"La Turquie, en plus d'être le plus grand fournisseur d'aide humanitaire au monde, est le troisième fournisseur d'aide médicale dans la lutte contre la pandémie de nouveau coronavirus", a notamment déclaré Cavusoglu, ajoutant qu'il "est désormais venu le temps d'être uni" face au fléau affectant toute l'humanité.


Des sources diplomatiques ont rapporté que la Turquie avait été le troisième pays à l'échelle globale en termes d'aide médicale dans la lutte contre la pandémie, précédée de la Chine et des États-Unis.


La Turquie a apporté son soutien à tous les continents, notamment aux pays européens tels que l'Espagne, l'Italie, le Royaume-Uni, mais également à des pays africains tels que la Somalie.

Le coronavirus s'est propagé dans 185 pays du monde, selon l'Université John Hopkins, basée aux États-Unis, infectant plus de 3 110 000 personnes à travers le monde, dont plus de 215 000 sont décédées alors que plus 945 000 personnes atteintes du virus ont recouvré leur santé.

Aucun commentaire: