samedi 11 avril 2020

Confinement et hygiène : les mesures contre les épidémies étaient déjà enseignées par le prophète Mohammed

La bonne hygiène et la mise en quarantaine pendant une pandémie sont des mesures conseillées depuis l’époque de Mohammed, prophète de l’islam

Un fidèle désinfecte une chaire, également connue sous le nom de minbar, 
dans une mosquée au Pakistan, le 3 avril 2020 (AFP)
Par MEE

Et si les mesures contre la propagation du coronavirus étaient en fait connues et enseignées depuis des siècles déjà ? C’est ce que suggère le chercheur américain Craig Considine dans une tribune publiée dans NewsWeek.

« Des experts comme le Dr Anthony Fauci, immunologue, et le Dr Sanjay Gupta, journaliste médical, disent qu’une bonne hygiène et la mise en quarantaine, ou la pratique de l’isolement des autres dans l’espoir de prévenir la propagation de maladies contagieuses, sont les outils les plus efficaces pour contenir le COVID-19 », rappelle le chercheur, qui ajoute : « Savez-vous qui d’autre a suggéré une bonne hygiène et une mise en quarantaine pendant une pandémie ? Mohammed, le prophète de l’islam, il y a plus de 1 300 ans. »



Les Chinois vus pas les AbbassidesLire



Le chercheur explique que le prophète, qui a vécu au VIIesiècle, « avait néanmoins de bons conseils pour prévenir et combattre la propagation » d’un virus comme celui à l’origine du COVID-19.

Il cite plusieurs exemples de hadith du prophète. « Si vous entendez parler d’une flambée de peste dans un pays, n’y entrez pas ; mais si la peste éclate dans un endroit pendant que vous y êtes, ne quittez pas cet endroit. »

Ou encore : « Ceux qui souffrent de maladies contagieuses doivent être tenus à l’écart de ceux qui sont en bonne santé. »

Craig Considine ajoute dans son article que le prophète Mohammed incitait fortement les gens à adhérer à des pratiques hygiéniques pour se protéger des infections et des maladies en général : « La propreté fait partie de la foi », disait le prophète de l’islam.

« Lavez-vous les mains après votre réveil. Vous ne savez pas où vos mains se sont déplacées pendant votre sommeil. » Et encore : « Les bienfaits de la nourriture résident dans le lavage des mains avant et après avoir mangé. »


« Mohammed a encouragé les gens à chercher des conseils dans leur religion, mais il espérait qu’ils prennent des mesures de précaution de base pour la stabilité, la sécurité et le bien-être de tous »

- Craig Considine, chercheur américain

En cas de maladie, que préconisait encore Mohammed ?

« Il encourageait les gens à toujours chercher des médicaments : ‘‘Ayez recours à un traitement médical’’, a-t-il dit, ‘‘car Dieu n’a pas fait de maladie sans en nommer un remède, à l’exception d’une maladie, la vieillesse’’. »

L’auteur de The Humanity of Muhammad: A Christian Viewsouligne surtout le fait que le prophète savait équilibrer raison et foi.

Craig Considine cite ainsi une histoire rapportée par le savant perse du IXe siècle Al-Tirmidhi : « Un jour, le prophète Mohammed a remarqué qu’un bédouin quittait son chameau sans l’attacher. Il a demandé au bédouin : ‘‘Pourquoi n’attaches-tu pas ton chameau ?’’ Le bédouin a répondu : ‘‘Je mets ma confiance en Dieu.’’ Le Prophète a alors dit : ‘‘Attache d’abord ton chameau, puis mets ta confiance en Dieu.’’ »

« Mohammed a encouragé les gens à chercher des conseils dans leur religion, mais il espérait qu’ils prennent des mesures de précaution de base pour la stabilité, la sécurité et le bien-être de tous », écrit le chercheur américain, avant de conclure : « En d’autres termes, il espérait que les gens utiliseraient leur bon sens. »


middleeasteye.net

Aucun commentaire: