lundi 13 avril 2020

Benny Gantz a jusqu'à ce lundi soir pour former un gouvernement ou Israël revotera

Le candidat Benny Gantz, le leader de la formation Bleu-Blanc, lors d'une conférence
 des conseillers régionaux à Kiryat Anavim, le 26 février 2020. REUTERS/Ronen Zvulun


Le président Reuven Rivlin n’a pas accordé de nouveau délai au candidat Benny Gantz pour former un gouvernement et il arrive à expiration ce lundi 13 avril à 23h59. Le spectre des élections est à nouveau brandi dans l’État hébreu en pleine épidémie de coronavirus.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

Le président israélien a lancé un véritable ultimatum aux deux protagonistes dans la course à la formation d’un gouvernement. Reuven Rivlin a annoncé dimanche qu’il ne renouvelait pas le délai accordé à Benny Gantz pour mettre sur pied une coalition. Mais dans le même temps, il laisse entendre qu’il ne chargera pas le Premier ministre sortant Benyamin Netanyahu de cette tâche.

En d'autres termes, si les négociations n’aboutissent pas d'ici à 23h59 ce lundi, la Knesset, le Parlement israélien, devra trouver en l’espace de trois semaines un député à même de recevoir la confiance de la majorité absolue de la chambre. Et à l’heure actuelle, aucun bloc politique ne peut se prévaloir d’une telle majorité.

Mais ce n’est pas tout. Le président Rivlin a également présenté aux deux candidats potentiels un calendrier en cas d’échec au cours des prochaines heures : dissolution du Parlement le 4 mai et proclamation d’élections législatives le 28 juillet prochain - les quatrièmes en un peu plus d’un an. En pleine épidémie de coronavirus, c’est de l’avis général un scénario catastrophe.

Aucun commentaire: