dimanche 29 mars 2020

COVID-19 : l’ONU « salue la coordination excellente » entre les autorités israéliennes et palestiniennes


Le coordinateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, Nickolay Mladenov, a salué la coordination entre les autorités israéliennes et palestiniennes dans la réaction à la pandémie de COVID-19.

Les propos de M. Mladenov ont été faits lors d'une conversation téléphonique avec les autres
membres du Quatuor pour le Moyen-Orient, un organisme créé pour arbitrer le processus de paix israélo-palestinien. Il est composé de représentants de l'Union européenne, de la Russie, des États-Unis et des Nations Unies.

Au cours de l'appel, qui a eu lieu jeudi, M. Mladenov a fait un exposé détaillé sur le plan de réponse de l'ONU COVID-19 , en se concentrant principalement sur Gaza, où il existe un risque important de propagation de la maladie.

Dans une déclaration publiée vendredi, la coordination et la coopération établies entre Israël et la Palestine, en ce qui concerne la lutte contre le COVID-19, ont été décrites comme "excellentes". Les autorités israéliennes et palestiniennes continuent de coordonner leurs réponses de manière étroite et constructive, selon le communiqué, qui est un facteur majeur du niveau de maîtrise des maladies atteint jusqu'à présent.

Le gouvernement israélien aurait approuvé des mesures pour limiter la circulation des personnes et du commerce, notamment la fermeture des écoles et l'interdiction des rassemblements de masse, tandis que le Premier ministre palestinien aurait ordonné un confinement total à partir de dimanche soir.

Les derniers chiffres de l'Organisation mondiale de la santé ( OMS ) montrent plus de 3 300 cas confirmés en Israël et plus de 80 dans les territoires palestiniens occupés.

Depuis le début de la crise, Israël a autorisé l'entrée de fournitures et d'équipements essentiels à Gaza : des exemples de fournitures essentielles comprennent des écouvillons pour la collecte d'échantillons et d'autres fournitures de laboratoire nécessaires aux tests COVID-19, et des équipements de protection individuelle pour protéger les agents de santé.

La déclaration a également noté la coopération d'Israël pour permettre aux agents de santé et autres personnels impliqués dans la réponse COVID-19 d'entrer et de sortir de Cisjordanie et de Gaza.

Aucun commentaire: