dimanche 29 mars 2020

Coronavirus : les Palestiniens de Gaza annulent des rassemblements


L'avenue principale de Gaza City, le 28 mars 2020. Photo AFP / MAHMUD HAMS

Reuters

Les mouvements palestiniens de la bande de Gaza ont annulé les grands rassemblements prévus la semaine prochaine le long de la frontière avec Israël en raison des craintes de propagation du coronavirus dans ce territoire densément peuplé, ont annoncé les organisateurs samedi. Ces
rassemblements étaient prévus lundi pour le deuxième anniversaire du début de la "Grande Marche du retour" par laquelle des Palestiniens manifestent chaque semaine pour tenter de regagner des terres, désormais en Israël, que leurs aïeux ont dû fuir lors de la création de l'Etat hébreu en 1948.

"Nous appelons notre peuple à ne pas se rendre dans les camps du Retour le 30 mars et à rester à la maison afin de préserver la sécurité de notre peuple face à cette pandémie mortelle", a dit Khaled al-Batch, un dirigeant du Jihad islamique. Il a en revanche invité les habitants de la bande de Gaza à célébrer cet anniversaire en hissant des drapeaux palestiniens sur leurs toits et en brûlant des drapeaux israéliens.


Neuf des 97 cas confirmés de coronavirus dans les territoires palestiniens l'ont été dans la bande de Gaza, enclave côtière de deux millions d'habitants.

Selon des responsables médicaux à Gaza, ces manifestations du "retour" ont coûté la vie à 215 Palestiniens tués par des tirs de soldats israéliens postés de l'autre côté de la frontière. Un soldat israélien a pour sa part été tué par un tireur palestinien embusqué.

Israël affirme que ces manifestations, moins importantes ces dernières semaines, ont souvent servi de couverture pour des tentatives d'infiltration d'activistes palestiniens sur son territoire. Il déclare aussi que ses soldats ont été la cible de jets de pierres et d'explosifs de la part des manifestants.

Aucun commentaire: