mardi 10 mars 2020

Coronavirus au Moyen-Orient : les réactions les plus farfelues

Les conseils – bons et mauvais – pullulent sur les réseaux sociaux alors que les habitants de la région sont aux prises avec l’épidémie

Deux femmes posent pour un selfie devant l’hôpital Rafik 
Hariri de Beyrouth, au Liban (Reuters)

Par Rayhan Uddin

Il y a un peu plus d’un mois, le premier cas de coronavirus au Moyen-Orient a été enregistré aux Émirats arabes unis. Depuis, le virus – officiellement désigné sous le nom de COVID-19 – s’est propagé rapidement dans la région.

Il touche maintenant la majorité des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, l’Iran comptant le plus grand nombre de morts en dehors de la Chine.

Les gouvernements, les autorités religieuses, les agents de santé et les citoyens lambda ont trouvé des moyens uniques et souvent peu orthodoxes de faire face à l’épidémie.

Des remèdes maison les plus insolites aux théories du complot, en passant par des manières inédites de se saluer, voici comment certains au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ont réagi face au virus :



1. Théories du complot

Le coronavirus a vu le jour à Wuhan, en Chine, en décembre dernier et a tué plus de 3 000 personnes dans le pays selon les informations disponibles.

Exprimant sa sympathie aux Chinois, l’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad a semblé suggérer que le virus avait été créé délibérément par les ennemis de la Chine pour freiner ses progrès.




Traduction : « Ma plus profonde sympathie va au peuple et au gouvernement chinois et aux familles respectées des personnes mortes du #Coronavirus fabriqué en laboratoire. J’espère que la nation chinoise, contrairement à la volonté de ses ennemis, surmontera bientôt ce problème imposé et poursuivra ses progrès. »

Une célèbre journaliste saoudienne a développé sa propre théorie du complot.

Noura Almoteari, qui possède un compte Twitter vérifié et plus de 217 000 abonnés, a accusé le Qatar de payer des milliards « pour développer le virus en Chine ». Elle affirme que l’émirat propage le coronavirus en vue de nuire à l’exposition universelle de 2020, qui doit se tenir à Dubaï aux Émirats arabes unis (EAU), et à la stratégie saoudienne Vision 2030 visant à diversifier l’économie du royaume.

La suite sur middleeasteye.net



Aucun commentaire: