mercredi 19 février 2020

«Deal du siècle» : «Les Palestiniens iront jusqu’au bout»

Les Etats-Unis et Israël vont se heurter à des difficultés extrêmes dans leurs tentatives de réaliser le «Deal du siècle», car les Palestiniens le rejettent et «iront jusqu’au bout» contre ce plan de Donald Trump, a déclaré Nabil Chaath, conseiller du Président palestinien Mahmoud Abbas.



Les Etats-Unis et Israël vont se heurter à des difficultés extrêmes dans leurs tentatives de réaliser le «Deal du siècle», car les Palestiniens le rejettent et «iront jusqu’au bout» contre ce plan de Donald Trump, a déclaré Nabil Chaath, conseiller du Président palestinien Mahmoud Abbas. Dans un entretien accordé mardi à Sputnik en marge des travaux du club de discussion Valdaï qui se déroulent à Moscou (Russie), M. Chaath a indiqué qu'»il est impératif de discuter de l’annexion israélienne de territoires palestiniens, soutenue par les Etats-Unis, car c’est l’occupation israélienne qui constitue le problème», soutenant que cet «accord du siècle ne passera pas». «Quoi qu’il arrive, les Palestiniens ne cesseront de s’opposer à l’accord du siècle. Nous tiendrons des élections après lesquelles la population et l’administration seront encore plus unies et nous continuerons d’insister sur le boycott d’Israël et des Etats-Unis. Somme toute, nous agirons dans le cadre du droit international, car c’est seulement ainsi que nous pourrons punir Israël pour sa politique agressive et en finir, par conséquent, définitivement avec l’accord du siècle», a poursuivi le responsable palestinien. Evoquant le plan de boycott d’Israël et des Etats-Unis, le conseiller de Mahmoud Abbas a souligné que «s’ils entament la mise en œuvre de l’accord du siècle, nous n’aurons tout simplement pas d’autre choix. Tant que cela n’est pas arrivé, nous essayons de régler le problème par une voie diplomatique, sous la médiation d’organisations internationales, notamment des Nations unies et de la Ligue arabe». Par ailleurs, Nabil Chaath a positivement réagi à l’initiative du chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, pour organiser des négociations sur le règlement palestino-israélien au format du Quartet international pour le Proche-Orient.
Par ailleurs, Mme Hanane Achraoui, haute responsable de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) a appelé lundi à la création d'une assemblée internationale, fondée sur les droits et la justice, pour mettre fin à l'occupation israélienne des territoires palestiniens. Dans un communiqué de presse Mme Achraoui a déclaré que la communauté internationale est invitée à créer une assemblée contre les puissances qui s'opposent au droit international et à une paix globale. «Une assemblée internationale peut être en mesure de présenter des alternatives et de faire face aux dangers qui menacent la paix», a-t-elle affirmé, ajoutant que «cette assemblée peut également mettre fin à l'occupation israélienne illégale». Les remarques de Mme Achraoui ont été faites lors d'une réunion avec une délégation parlementaire britannique à Ramallah.
R. I.

elmoudjahid.com 

Aucun commentaire: