lundi 12 août 2019

EXCLUSIF. La lettre ouverte d’une ONG sur les « victimes françaises » du réseau Epstein

Montage : Jeffrey Epstein / Lettre ouverte de
 « Innocence en danger ». (AFP / Innocence en danger)


L’ONG de défense des mineurs « Innocence en danger » réclame au parquet de Paris le lancement d’une enquête sur le volet français du scandale de trafic sexuel.

Par Timothée Vilars

La tentaculaire affaire Jeffrey Epstein s’étendra-t-elle en France ? Malgré la mort du financier américain accusé de trafic sexuel, dans sa cellule samedi, les secrétaires d’Etat Marlène Schiappa et Adrien Taquet ont demandé ce lundi l’ouverture d’une enquête dans l’Hexagone. Entre une résidence cossue du 16e arrondissement où le milliardaire effectuait des séjours réguliers et l’existence d’un « petit livre noir » recensant des contacts de « masseuses » françaises, les soupçons sur l’existence d’un volet français de l’affaire sont nombreux.

« L’Obs » publie ce lundi en exclusivité cette lettre ouverte de l’association « Innocence en danger », qui alerte de nouveau le parquet de Paris après un premier signalement le mois dernier, dans la foulée de l’arrestation du milliardaire. L’ONG, qui appelle de nouveau aux témoignages, l’assure : « plusieurs victimes sont de nationalité française ».
Affaire Jeffrey Epstein : Schiappa et Taquet veulent une enquête en France« Monsieur le procureur de la République de Paris,

L’association ″Innocence en Danger″ vous a adressé un signalement par voie de courrier en date du 23 juillet 2019, dans lequel vous étaient détaillées les informations dont l’association avait été destinataire par ses collègues américains enquêtant avec les autorités américaines sur le dossier Jeffrey Epstein.

Malheureusement, nous constatons votre silence face au signalement effectué. Un silence auquel semble vouloir nous contraindre également M. Epstein à travers sa mort. Vous avez dû, comme tout citoyen concerné, apprendre la mort brutale de Jeffrey Epstein dans une prison de New York. Cette mort provoque une vive émotion, tant aux USA qu’en France et ailleurs dans le monde. Est-ce un suicide ? Il appartiendra aux autorités américaines de faire la lumière sur cette mort qui est, dans tous les cas, très opportune à un moment où M. Epstein s’était engagé, selon son avocat, à livrer des noms.

Quelles que soient les responsabilités et les circonstances de cette mort, il demeure que le dossier dit « Epstein » a une dimension internationale. La France est concernée par ce dossier puisque les investigations menées par le FBI font apparaître plusieurs personnes de nationalité française. De source fiable, ″Innocence en Danger″ a eu confirmation récemment que plusieurs victimes du réseau prostitutionnel, créé par Jeffrey Epstein et ses complices, sont également de nationalité française.

Il vous appartient, Monsieur le procureur de la République de Paris, d’ouvrir une enquête préliminaire aux fins de mener toutes investigations utiles à la manifestation de la vérité, et de participer de la sorte à la reconnaissance de faits dont la gravité interdit toute cécité et toute surdité au sein de notre institution judiciaire française. Il relève de vos fonctions et de votre pouvoir de prendre enfin la parole, à la hauteur de celle de l’avocat général William Barr, pour inviter et aider tous potentiels témoins et victimes à sortir de l’ombre et à se rapprocher de vos services d’enquête.

C’est bien cette coopération judiciaire et policière internationale que les États-Unis appellent de leurs vœux au travers des dernières prises de parole de l’avocat général. L’ONG Innocence en danger relaie en France et ailleurs l’appel des enquêteurs américains et invite toutes éventuelles victimes et/ou tous éventuels témoins à se connecter au site du collectif interassociatif de lutte contre la pédocriminalité pouvant recueillir tout témoignage en toute sécurité à l’adresse suivante : https://www.ledenicasuffit.com

Il est bien regrettable que la manifestation de la vérité soit l’œuvre et la responsabilité des associations, alors même que vous disposez, Monsieur le procureur, de moyens et de techniques appropriés pour des faits relevant de l’exploitation sexuelle de mineurs. Votre silence, s’il devait perdurer, constituerait une atteinte grave aux victimes avec des conséquences indéniables dans notre société, qui attend de ses représentants judiciaires protection, réaction, détermination, et ce, sans considération pour des intérêts politiques, financiers, et de petites personnes. L’ONG ″Innocence en Danger″ croit en la capacité du système judiciaire français à montrer l’exemple et à répondre par des investigations à la hauteur de cette affaire.

Dans l’attente des suites que vous donnerez aux termes de la présente, je vous prie de croire, Monsieur le procureur de la République, en l’expression de ma respectueuse considération. »

Homayra SELLIER, fondatrice et présidente de l’association « Innocence en danger »

nouvelobs.com

Aucun commentaire: