jeudi 25 juillet 2019

LA FRANCE FACE A SES CRIMES COLONIAUX OU LA VIPÈRE QUI S'ESQUIVE APRÈS AVOIR MORDU.

Mohammed Boubakeur parle...

DU NÉGATIONNISME COLONIAL FRANÇAIS À L'INCENDIE DE LA CATHÉDRALE DE PARIS.

POUR LA RACE DES HYÈNES : L'ABSOLU EST LÀ. 

UNE SOIRÉE HABITUELLE À LA TÉLÉVISION FRANÇAISE.
Tous les soirs que nous vivons, il n'est plus possible d'ouvrir un poste de télévision sans qu'il y ait, une, deux, trois chaînes ou plus encore qui nous abreuvent d'émissions sur la "Shoah" et ceci pendant des heures.

Certains épisodes, se répétant d'une chaîne à l'autre, semblent diffusés en boucle quand ne s'y ajoutent pas des fictions du même sujet, toutes plus abracadabrantesques les unes que les autres. Sans que les auteurs de ces programmes ne se rendent compte qu'un phénomène de saturation pourrait suivre ce lourd harcèlement médiatique. Et sans que la communauté juive, consciente des risques liés à un pareil matraquage, puisse en être regardée comme seule responsable.

On se souviendra, en effet, de la vive réprobation de Simone Veil quand, dans cette hystérie chronique et collective, Sarkozy, racaille entre toutes les racailles et poursuivi à ce titre par la justice de son pays, eut l'idée que, dans toutes les classes de 7e, soient affichées les photographies d'enfants juifs victimes de la rafle du Vel d'hiv afin d'en vénérer le souvenir.

C'est que les promoteurs de ces émissions s'imaginent stupidement que leur flagornerie à l'égard d'une communauté juive aussi diverse que variée, conditionne leur présence sur les écrans et le déroulement de leur carrière. Comme si un nouveau conseil des "sages de Sion" surveillait leurs activités et réglait leur avenir à l'aune de leur servilité.

En vérité, il n'est nul besoin d'être grand clerc pour comprendre que ces émissions ne sont diffusées qu'à des fins sionistes. Car le sionisme d'aujourd'hui, est aux juifs ce que le nazisme est aux allemands : une doctrine dont l'infamie ne se révélera que dans la défaite et qui les poursuivra longtemps, s'ils n'y prennent garde.

Pour l'heure, les sionistes à la Sharon et à la Nethanyahou ont fait des massacres hitlériens un bien privé. Ils les gèrent comme une banque publicitaire réservée au service après-vente de leurs atrocités en Cisjordanie et à Gaza. Parce qu'il faut enfoncer dans la cervelle des peuples le bien fondé des enfants arabes enflammés par des colons israéliens après qu'ils aient bu de l'essence ou la destruction de populations entières par des bombes incendiaires. Sans compter d'autres crimes de guerre d'ampleur industrielle afin d'épouvanter les populations et dégager un "espace vital" théorisé hier par Hitler et aujourd'hui - Hélas ! - Par des juifs ! Qui s'adonnent au plaisir vicieux du racisme...

Discours de voyous qui se voient en une nouvelle race des seigneurs et qui se sont faits adeptes d'un racisme dont ils ont été les premières victimes. Prédication sectaire colportée de marché en marché télévisuels. Prêchi-prêcha pro-israélien contre la race des arabes désignée à plaisir comme inférieure et qu'il faut vouer à toutes les haines. Shoah par-ci, shoah par-là, trains sombres à l'horizon et images de Drancy pour faire le poids. Images du ghetto de Varsovie avec ce gamin coiffé d'une casquette misérable, levant les bras au ciel et de ces hommes hirsutes et affamés... Tous sont devenus les convives imposés de nos soirées.

C'est à celui qui excitera le plus l'audimat afin de rendre les musulmans comptables des crimes d'Hitler alors qu'ils l'ont défait au nom d'une France dont ils ont restauré l'honneur quand ses alliés n'avaient pour elle que du mépris. Après que ces fameuses "agences juives" (UGIF et autres Judenrat) aient collaboré avec toutes les Gestapo d'Europe pour faciliter la déportation de leurs coreligionnaires en échange de menus avantages. Avec pour seul résultat de les rejoindre quand l'occupant n'eut plus besoin de leurs services.

C'est sur ce fumier médiatique que doivent prospérer les idées sous-tendues par ces programmes. En réalité, il y a longtemps qu'on a quitté le domaine du souvenir pour entrer dans celui de l'outrance et du chamanisme à la Goebbels. Avec l'excitation des foules par la répétions des mots et des images jusqu'à la frénésie. Et ce matraquage est d'autant plus ignoble que les médias français, mercenaires traditionnellement vendus au plus offrant, se sont montrés parmi les plus antisémites des temps modernes. Certains des leurs ont d'ailleurs payé leur virulence de leur peau et d'autres, trop souvent graciés, de condamnations à mort délivrées en bonne et due forme.

Malgré ce lourd passé antisémite, les journalistes français se voudraient aujourd'hui, plus juifs que les juifs. Mais allez donc chercher un peu de retenue dans un pays aussi impudique que la France...
Document Armée Française 

DÉCEMBRE 1944 : LES SOLDATS MUSULMANS SONT EN ALSACE.

Marocains et Algériens défendront Strasbourg coûte que coûte lors de la contre attaque Allemande des Ardennes. A l'issue de cet affrontement, ils libéreront l'Alsace toute entière et auront remporté une victoire décisive lors d'une phase critique de la guerre, quand Hitler pensait encore pouvoir rejeter les alliés à la mer.
Parce que ce n'était pas les soldats français de 1940 qu'il avait en face de ses armées.

Le serment de Leclerc prononcé à Koufra aura donc été tenu par le sang des Divisions musulmanes de l'armée française.

Elles franchiront les premières les fr...

Aucun commentaire: