jeudi 28 mars 2019

Les derniers bombardements sur Gaza ont détruit 30 logements et provoqué des dégâts à 500

Par IMEMC

27.03.2019 – Le ministre palestinien du Travail, Mofeed al-Hasaina, a rapporté mardi que l’attaque israélienne contre Gaza, qui a débuté dans la soirée de lundi 25.03, a détruit 30 logements civiles et causé des dommages à 500 autres. Dans une conférence de presse, al-Hasaina a déclaré que des ingénieurs et des employés du ministère du Travail ont commencé mardi matin l’évaluation des dégâts causés par les très importants bombardements israéliens sur Gaza.


Il a ajouté que les équipes ont commencé à rouvrir les routes qui étaient encombrées des gravats des maisons et des bâtiments bombardés.

Al-Hasaina a également déclaré que le ministère déployait tous les efforts nécessaires, y compris la coordination avec les institutions internationales, pour atténuer les souffrances du peuple palestinien dans la bande de Gazaassiégée et appauvrie.

L'Association de soutien aux prisonniers et de droits de l'homme Ad-Dameer a publié une déclaration condamnant la grave escalade israélienne à Gazaet ses violations persistantes du droit international, en particulier du droit international humanitaire.

Ad-Dameer a ajouté que cette dernière escalade est la plus violente depuis l'offensive israélienne sur la bande de Gaza à l'été 2014 et a appelé la communauté internationale à mettre fin à son silence et à intervenir pour que cessent ces crimes graves contre la population civile.





Ad-Dameer déclaré que l'armée israélienne a commencé sa dernière offensive de la bande de Gaza lundi soir, le 25 Mars 2019, en menant plus de 50 frappes aériennes, ciblant non seulement les sites utilisés par les groupes de la résistance armée, mais aussi des dizaines de maisons civiles, immeubles résidentiels et commerciaux, ainsi que des terrains et des structures agricoles, causant de graves dommages et des dizaines de blessés.

Source : IMEMC

Traduction : MR pour ISM

Aucun commentaire: