lundi 25 février 2019

Cisjordanie : Kader Adnan, le chef du Jihad islamique, arrêté par l'armée israélienne

Il a été arrêté dans sa maison dans la province de Jénine en Cisjordanie occupée


Mona Saanouni
Ramallah

AA/Jénine/Qays Abu Samra

L'armée israélienne a arrêté, lundi, le chef de mouvement du Jihad islamique, Khader Adnan, chez lui dans la localité d'Arrabeh, près de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie occupée.

Adnan, celui qui a fait la plus célèbre grève de la faim dans les prisons israéliennes, ayant duré plus de deux mois et s'est achevée avec sa libération.

Des témoins oculaires ont déclaré à un correspondant d'Anadolu qu'une force militaire israélienne a pris d'assaut sa maison dans la ville d'Arrabeh, s'est introduite par effraction dans le domicile d'Adnan et l'avait arrêté.


Adnan a été libéré à la mi-novembre 2018 après une grève de la faim ouverte de 58 jours, refusant la détention administrative.


Le prisonnier Khader Adnan Mousa a mené une politique de grève de la faim dans les prisons israéliennes, rejetant la politique de détention administrative.

Khader est un symbole de grand honneur pour les Palestiniens depuis sa grève de la faim pendant 67 jours en 2012, qui s'est conclue par sa libération.

Il a ensuite été arrêté à plusieurs reprises.


La détention administrative est une décision d'incarcération sans jugement d'une durée d'un mois à six. Elle est constamment renouvelée pour certains prisonniers. Israël prétend l'existence de dossiers de "sécurité secrète" contre le détenu.

Aucun commentaire: