samedi 5 janvier 2019

Talat Silo, ancien porte-parole de l'YPG/PYD/PKK, passe aux aveux sur TRT World

Il a relevé que les Etats-Unis et les pays occidentaux voulaient utiliser l’organisation terroriste, avant d’évoquer la relation entre le régime syrien de Bachar al-Assad et l’organisation terroriste


Talat Silo, l’ancien porte-parole de l’YPG/PYD/PKK qui a fait défection à l’organisation terroriste, a fait des déclarations importantes sur les écrans de la TRT.

Il a indiqué lors d’un programme télévisé diffusé sur la chaîne anglophone TRT-World, qu’un garde du corps de Sahin Cilo, un chef de l'YPG/PYD, la branche syrienne de l’organisation terroriste PKK, a été tué dans des affrontements qui ont éclaté suite à l’attaque des membres du PKK contre un poste militaire turc.

Talat Silo a déclaré que les armes livrées par les Etats-Unis à l’organisation terroriste se trouvaient dans les dépôts du PKK ou dans la région de Kandil.

« J’étais une des personnes chargées de réceptionner les armes. Nous ne faisions que signer des papiers. Autrefois, nous réceptionnions les armes et les terroristes emmenaient toutes les armes dans un dépôt spécial. Les Etats-Unis le nient. Nous n’avons pas signé de document indiquant que nous rendrons ces armes » a-t-il dit.

Il a relevé que les Etats-Unis et les pays occidentaux voulaient utiliser l’organisation terroriste, avant d’évoquer la relation entre le régime syrien de Bachar al-Assad et l’organisation terroriste.

« Lorsque je faisais partie du YPG/PYD/PKK, il y avait un bureau de relations publiques. Ce bureau coordonnait toutes les relations entre le PKK et le régime syrien. Tous les chefs du PKK qui se rendaient dans les quatre coins du monde, voyageaient avec le passeport syrien. Actuellement, il y a toujours une coordination entre le PKK et le régime syrien» a-t-il poursuivi.

Il a souligné que l’YPG/PYD/PKK enrôlait de force les enfants et modifiait la structure démographique en faisant usage de la force.

« J’avais été surpris de voir un garçon de 12 ans. Il était avec les hommes proches de Sahin Cilo. Il y avait aussi des filles arabes de Manbij. En ce qui concerne le changement de la structure démographique, j’ai été plusieurs fois témoin du déplacement forcé des habitants d’Um-al-Aïn et d’al-Haoul. La région de Sluk a été détruite, pillée » a-t-il déclaré.

Il a ajouté que les villages arabes ont été détruits par l’organisation terroriste et les habitants exilés de la région.

Aucun commentaire: