vendredi 4 janvier 2019

Près de mille violations commises contre les journalistes palestiniens en 2018

- Selon un rapport du Syndicat des journalistes palestiniens.

AA / Ramallah / Qays Abu Samra

Le Syndicat des journalistes palestiniens a déclaré jeudi avoir recensé 994 violations contre des journalistes palestiniens en Cisjordanie occupée, y compris à Jérusalem et dans la Bande de Gaza, en 2018.

Il s’agit de 830 violations perpétrées par Israël et de 164 autres commises par les services de sécurité palestiniens à l'encontre de journalistes, a indiqué le syndicat dans un rapport.

L'armée israélienne a commis 375 violations contre des journalistes de la Bande de Gaza et 455 violations en Cisjordanie, y compris à Jérusalem.

Dans son rapport, le Syndicat rappelle que deux journalistes sont tombés en martyrs, abattus par les Israéliens, dans la Bande de Gaza et que 121 autres ont été blessés par l’armée israélienne, dans l’enclave assiégée ainsi qu’en Cisjordanie occupée.

Le nombre des journalistes palestiniens arrêtés en 2018 s’élève à 43. Ils viennent s’ajouter à leurs 25 confrères qui croupissent dans les geôles israéliennes depuis des années.

Accusant les autorités israéliennes d’avoir délibérément et systématiquement attaqué et ciblé les journalistes, le Syndicat a exigé une intervention internationale pour les protéger

Aucun commentaire: