vendredi 4 janvier 2019

Après la visite de B. Netanyahu à Brasilia: Le Honduras veut transférer son ambassade à Al-Qods


Le Honduras, pays d’Amérique centrale, considère actuellement la possibilité d’ouvrir son ambassade à Al-Qods. Les discussions entre Tel-Aviv et Tegucigalpa se feront avec la bénédiction de Washington.

Le Président hondurien Juan Orlando Hernandez, le Premier ministre israélien et le secrétaire d’État américain Mike Pompeo se sont entretenus mardi à Brasilia en marge de la cérémonie d’investiture du Président Jair Bolsonaro.

Se référant à leur communiqué commun, l’agence précise qu’ils se sont mis d’accord pour organiser des réunions dans les capitales des trois pays et ce dans le but de «poursuivre le processus visant à décider de l’ouverture d’ambassades à Tegucigalpa et à Al-Qods».

En décembre 2017, Donald Trump avait rompu avec ses prédécesseurs, reconnaissant Al-Qods comme capitale de l’entité sioniste, et le 14 mai dernier, l’ambassade américaine a déménagé de Tel Aviv. Dans la foulée des États-Unis, plusieurs pays d’Amérique latine ont annoncé eux aussi le transfert de leurs missions diplomatiques. Le Paraguay a même suivi l’exemple avant de décider quelques mois plus tard le retour de sa représentation diplomatique à Tel-Aviv. Le Brésil prévoit aussi le transfert de son ambassade à Al-Qods alors que les pays arabes tentent de dissuader ce pays qui a toujours observé une équidistance dans ses rapports avec Palestiniens et Israéliens.

Aucun commentaire: