mardi 15 mai 2018

Massacres à Gaza: Hamas dénonce les accusations de la Maison Blanche

Le porte-parole du Hamas Sami Abu Zuhri.

AA/Gaza

Hamas a condamné les accusations de Washington qui a au Mouvement, la responsabilité des événements survenus lundi au niveau la frontière orientale de la Bande de Gaza, et ayant fait 55 morts et 2771 blessés.

"Que la Maison Blanche mette sur le dos du Hamas les événements de Gaza n'est qu'une justification odieuse du massacre des civils palestiniens", a écrit le porte-parole du Hamas Sami Abu Zuhri sur Twitter.

Plus tôt dans la journée, Washington a choisi de se ranger du côté de son allié Israël et d'imputer à Hamas la responsabilité des événements survenus lundi à Gaza.

Lors du point de presse quotidien, Raj Shah, porte-parole de la Maison Blanche a affirmé qu' "Israël a le droit de se défendre".

"Nous condamnons le comportement du Hamas dans la Bande de Gaza", a-t-il souligné.

Le ministère palestinien de la Santé dans la Bande de Gaza a annoncé, lundi, que 55 Palestiniens ont été tués et 2771 blessés suite au massacre commis par l'armée israélienne contre les participants à la Marche pacifique de Retour organisée près de la frontière orientale de la Bande de Gaza.

Aucun commentaire: