samedi 22 juillet 2017

Le président Erdogan dénonce la violence israélienne envers les Palestiniens

Le président Erdogan dénonce la violence israélienne envers les Palestiniens



Lors du diner organisé vendredi à l’occasion du Congrès africain sur la santé, le président Recep Tayyip Erdogan a premièrement dénoncé la violence des forces de sécurité israéliennes à l’encontre des Palestiniens à l’issue de la prière du vendredi.

Le président Erdogan a indiqué avoir fait part de ses inquiétudes au président israélien, déplorant les 3 morts et 350 blessés palestiniens à Jérusalem.

Par ailleurs, le président a affirmé que la Turquie n’avait jamais tourné le dos à l’Afrique.

« Nous n’avons jamais perçu l’Afrique comme un continent à exploiter. Ce n’est pas notre approche. Nous, nous nous voyons comme le frère de destin ou l’ami des mauvais jours de l’Afrique. Nous souhaitons développer une coopération à long terme basée sur le respect mutuel, l’égalité et le principe gagnant-gagnant » a-t-il précisé.

Notant que le processus (ndlr. d’ouverture à l’Afrique) lancé en 2005 s’était renforcé dans tous les domaines depuis cette date, Erdogan a déclaré que le nombre d’ambassades turques dans l’Afrique sub-saharienne s’était élevé à 39, alors qu’il n’était que de 12, 10 ans auparavant. « Quant aux ambassades des pays africains en Turquie, il s’est élevé à 33 » a-t-il ajouté.

Le président turc a également relevé que la compagnie Turkish Airlines couvrait 51 destinations dans 32 pays africains.

D’autre part, le volume commercial entre la Turquie et l’Afrique étant de près de 7 milliards de dollars en 2005, a atteint les 17 milliards de dollars en 2016, selon M. Erdogan.


Aucun commentaire: