samedi 22 juillet 2017

« Jour de colère » en défense d’Al-Aqsa – Israël réprime et tue !

Des Palestiniens transportent le corps de Muhammad Abu Ghanam 
par-dessus les murs d'un hôpital pour éviter les soldats israéliens - Capture video


Ma’an News – Trois jeunes Palestiniens ont été assassinés par les troupes israéliennes d’occupation dans les affrontements qui ont lieu à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

Deux Palestiniens ont été tués et lors d’affrontements dans Jérusalem-Est occupée ce vendredi, ont déclaré des témoins à Ma’an. De larges affrontements ont lieu dans la ville suite aux nouvelles mesures répressives israéliennes dans le complexe de la Mosquée d’Al-Aqsa.

Les meurtres ont lieu alors que se déroule une grande manifestation à travers Jérusalem-Est pour dénoncer les nouvelles mesures répressives israéliennes dans la mosquée d’Al-Aqsa après une attaque mortelle la semaine dernière.

Les forces israéliennes d’occupation ont violemment réprimé la protestation à Jérusalem-Est, ainsi que d’autres marches de solidarité en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza assiégée, alors que le Croissant-Rouge palestinien a déclaré à Ma’an qu’au moins 113 Palestiniens avaient été blessés à Jérusalem-Est et en Cisjordanie ce vendredi.


Face à un barrage militaire à Wadi Joz




Un adolescent palestinien aurait été tué par un colon israélien



Un adolescent palestinien a été tué lors d’affrontements dans le quartier de Ras al-Amoud, à l’est de Jérusalem, ont indiqué des sources médicales à Ma’an, des témoins déclarant que le jeune avait été abattu par un colon israélien.

Le jeune homme a été identifiée comme étant Muhammad Mahmoud Sharaf, âgé de 18 ans, du le quartier de Silwan.

Des témoins ont déclaré que Sharaf a été abattu par une balle dans le cou par un colon israélien, et qu’il a plus tard succombé à ses blessures.

Très peu de temps après sa mort, les funérailles de Sharaf ont eu lieu, dans la crainte que les autorités israéliennes d’occupation ne volent son corps. Les participants au cortège ont scandé des slogans pour l’adolescent et pour Al-Aqsa.


Un autre Palestinien succombe à ses blessures à l’hôpital de Jérusalem



Pendant ce temps, un autre Palestinien, identifié par des sources médicales étant comme Muhammad Abu Ghanam, a succombé à ses blessures dans l’hôpital Al-Makassed après avoir été abattu par des forces de police israéliennes lors d’affrontements à Al-Tur.





Des témoins ont déclaré que des forces israéliennes ont attaqué l’hôpital vendredi après-midi pour kidnapper les Palestiniens qui ont été blessés lors des affrontements.

Un journaliste Ma’an sur les lieux a déclaré que des funérailles ont également eu lieu pour Abu Ghanam, alors que des Palestiniens ont été filmés en train de porter son corps par-dessus un mur entourant l’hôpital Al-Makassed pour éviter que les forces israéliennes ne s’emparent du corps.

Des habitants ont déclaré à Ma’an que Abu Ghanam était un résident d’al-Tur, âgé de 20 ans et étudiant de deuxième année à l’Université de Birzeit.


Un jeune palestinien tué dans la manifestation à Abu Dis



Plus tard, ce vendredi dans l’après-midi, le ministère palestinien de la Santé a déclaré qu’un Palestinien a succombé à ses blessures dans un hôpital de Ramallah après avoir été abattu par les forces israéliennes lors d’une manifestation dans le village d’Abu Dis dans le district de Jérusalem, en Cisjordanie occupé.

Le Palestinien assassiné a été identifié par des sources locales comme étant Muhammad Mahmoud Khalaf, âgé de 17 ans.

21 juillet 2017 – Ma’an News – Traduction : Chronique de Palestine

Aucun commentaire: