dimanche 23 juillet 2017

Al-Aqsa : sous des prétextes sécuritaires, Israël poursuit son nettoyage ethnique de la Palestine

L'occupant israélien fait son maximum pour faire de la question 
palestinienne une question religieuse et non politique - Photo : al-Jazeera

Diana Buttu – Les détecteurs de métaux installés à Al-Aqsa n’ont rien à voir avec la sécurité et Israël utilise ce prétexte pour poursuivre tranquillement l’expulsion des Palestiniens de leurs terres.

Hier, des milliers de Palestiniens sont venus à Jérusalem pour accomplir l’acte le plus simple et le plus pacifique : la prière. Les Palestiniens – les musulmans et les chrétiens, les femmes et les hommes, jeunes et vieux – ont prié dans les rues après avoir refuser d’accéder au complexe d’al-Aqsa à travers les nouveaux détecteurs de métaux et les barricades érigées par Israël devant le site. Les forces israéliennes, armées de munitions pour tuer, de grenades incapacitantes, de grenades assoudissantes, de canons à eau et de gaz lacrymogènes, se sont préparées à tuer.

Et ils l’ont fait : à la fin du jour, les forces israéliennes et les colons armés avaient tué trois jeunes hommes palestiniens et blessé plus de 450 autres, certains très sérieusement. Les forces israéliennes ont même tenté d’attaquer un hôpital palestinien pour y kidnapper ceux qui avaient été blessés par leurs armes.


Lire la suite sur  Chronique de Palestine

Aucun commentaire: