samedi 29 juillet 2017

2 Palestiniens, dont un mineur, tués ce vendredi par l'armée d'occupation lors des manifestations de soutien à la mosquée Al-Aqsa

Par Palestine Info
Le jeune martyr Abdul Rahman Abu Hmeissa dans les
 bras de sa mère cet après-midi à Gaza(photo Mahmoud Badr)


Deux jeunes Palestiniens ont été tués par les forces israéliennes d’occupation et des dizaines ont été blessés ce vendredi dans des affrontements qui ont secoué les territoires palestiniens.
Le mineur de 16 ans, Abdul Rahman Abu Hmeissa, a été tué par des snipers israéliens près du camp al-Bureij, dans la Bande de Gaza sous blocus.
Deux jeunes d’une vingtaine d’années ont été transportés en urgence à l’hôpital des Martyrs d’Al-Aqa pour soigner leurs blessures aux jambes infligées par l’attaque des snipers.

Des dizaines de Gazaouis s’étaient rassemblés à la frontière proche du camp al-Bureij et brulaient des pneus pour protester contre les attaques israéliennes et les restrictions d’accès à la mosquée Al-Aqsa.


Abdullah Taqatqa

Un peu plus tôt, le ministre de la Santé palestinien a annoncé la mort de Abdullah Taqatqa, 24 ans, sous les balles de l’armée d’occupation. Il aurait tenté de mener une attaque anti-occupation au couteau près du carrefour Etzion, au sud de Bethléem.

Les soldats israéliens ont enveloppé le corps de la victime dans un sac en plastique noir et l’ont transféré dans une destination inconnue.

Au même moment, Aymen al-Noubani, caméraman de l’Agence Wafa, a été blessé par les tirs de l’armée d’occupation alors qu’il filmait l’attaque israélienne contre une marche pacifique organisée près du checkpoint d’Huwarra, au sud de Naplouse, en soutien à la Mosquée al-Aqsa.

Plusieurs manifestants ont subi des blessures par balles caoutchouc-acier et d'autres ont été asphyxiés par des gaz lacrymogènes après que les forces israéliennes aient pourchassé les fidèles dans les rues de Naplouse,Jérusalem et Bethléem.

Au moins quatre manifestants palestiniens ont été enlevés et deux autres ont été blessés après que des policiers israéliens en civil aient attaqué une marche pacifique près de l'entrée nord d'al-Bireh.

L'armée d'occupation a ciblé les participants palestiniens à un rassemblement massif organisé par le Hamas dans la province de Al-Khalil, au sud de la Cisjordanie , avec des balles caoutchouc-acier et des gaz toxiques, faisant plusieurs blessés. Au moins cinq Palestiniens blessés ont été évacués vers l'hôpital public d'al-Khalil.

Les soldats de l’occupation ont pris d'assaut l'hôpital à la recherche des manifestants blessés. Plusieurs patients ont eu des troubles respiratoires à cause des tirs de grenades lacrymogènes des forces israéliennes à l’intérieur de l’hôpital.

Des affrontements féroces ont de plus secoué la ville de Beit Ummar et le camp d'al-Arroub d'al-Khalil, où les troupes d'occupation ont attaqué des jeunes palestiniens anti-occupation avec des tirs de balles et des grenades lacrymogènes.

En même temps, des accrochages violents ont enflammé la province de Tulkarem après que les forces militaires israéliennes ont réprimé une marche condamnant les mesures de l’occupation à la Mosquée Al-Aqsa.


Source : Palestine Info

Traduction : MR pour ISM

Aucun commentaire: