dimanche 2 avril 2017

Tension à Aïn el-Héloué : deux blessés par balles

Le camp de réfugiés palestiniens de Aïn el-Héloué, au Liban-Sud, a connu un nouvel accès de violence samedi, deux personnes ayant été touchées par les balles d'un franc-tireur, rapporte l'Agence nationale d'information (Ani, officielle).

Le fils du responsable de la Brigade Fateh, Bilal Qoutayba Tamim, ainsi qu'une autre personne non identifiée ont été touchés lors d'échanges de tirs de sniper avec le groupe islamiste palestinien, Jound al-Cham. Ces affrontements font suite à la mort d'un jeune homme, Mohammad Jalal, lui aussi tué
lors d'affrontements récents entre les deux groupes.

Les commerçants ont fermé leurs magasins de peur d'une intensification des affrontements.

Aïn el-Héloué est le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Liban. L'armée libanaise, aux termes d'un accord qui date de 1969, n'y entre jamais et la sécurité est assurée par les factions palestiniennes.

Fin février, Aïn el-Héloué avait déjà été le théâtre d'affrontements meurtriers entre des combattants du Fateh et des groupes islamistes. Les accrochages avaient éclaté après le retrait du Fateh du comité conjoint chargé de la sécurité à l'intérieur du camp. Depuis, les accrochages sont devenus réguliers.

Aucun commentaire: