dimanche 2 avril 2017

Quatre Palestiniens arrêtés pendant la Journée de la Terre à al-Khalil (vidéo)

Par ISM

Témoignage de l'équipe Khalil d'ISM.


Le jeudi 30 mars, quatre militants palestiniens très actifs ont été violemment arrêtés par les forces israéliennes à la suite d’une action de plantation d’oliviers, dans le cadre des manifestations marquant la 41ème Journée de la Terre, à al-Khalil. Des militants d’ISM ont rejoint les manifestants qui
s’étaient rassemblés près de la maison palestinienne maintenant occupée par l’armée, dans le quartier Jabari d’al-Khalil. Les manifestants furent aussitôt encerclés par des dizaines de soldats, policiers et policiers en civil israéliens.

Une cinquantaine de manifestants palestiniens ont alors descendu la colline vers l’oliveraie où, accompagnés par des militants d’ISM, EAPPI et CPT, ainsi que par la presse internationale, ils ont planté plusieurs oliviers pour contrer la spoliation et la destruction continuelles de leurs oliveraies par les colons israéliens.


Lorsque les arbres ont été plantés, les manifestants sont repartis vers la route où les attendait un nombre accru de soldats de l’occupation affirmant que le secteur avait été déclaré « zone militaire fermée ». La manifestation s’est poursuivie sur le talus, le long de la route. Cependant, il n’a pas fallu longtemps avant que les forces d’occupation commencent à pourchasser et à arrêter violemment les manifestants palestiniens, pendant que les colons – dont le tristement célèbre Ofer Yohana – les harcelaient et les filmaient.


Alors que les manifestants remontaient la colline, ils ont continué à être harcelés par Ofer Yohana, d’autres colons et les forces israéliennes, qui les ont pris en photos et en vidéos avec leurs téléphones portables. Un colon israélien a tenté d’empêcher les militants ISM de filmer, brandissant un drapeau israélien et criant « Repartez en Europe ! ». Bien qu’un Palestinien ait dit aux soldats qu’une de ses mains menottées avait été brisée pendant l’arrestation, les détenus furent poussés dans les véhicules militaires et emmenés.


Les quatre militants palestiniens sont toujours détenus, et comparaîtront dimanche 2 avril devant le tribunal militaire d’Ofer. Ils sont accusés de participation à une manifestation illégale et de présence dans une zone militaire fermée.

Ils sont depuis longtemps engagés dans des protestations publiques non violentes dans leur ville de naissance, al-Khalil. Peu de temps avant d’avoir été arrêté, l’un d’entre eux a entendu un soldat lui dire que « c’est bientôt ton tour ». Ces arrestations font partie des tentatives israéliennes pour décourager toute manifestation publique dans la ville. Malgré les nombreuses injustices que subissent les militants non violents dans toute la Palestine, la résistance continue.



Adnan Dana, du Comité de Défense d’Hébron (HDC)
Badee Dwaik, du Groupe de défense des droits des Palestiniens (HRD)
Younes Arar, de la Commission résistance à la colonisation et au mur à l’OLP
Ishaq Khateeb, militant d’al-Khalil

Tous les quatre ont été arrêtés le 30 mars et seront présentés devant un tribunal militaire de l’occupation, à la base militaire Ofer, près de Ramallah, dimanche 2 avril, pour avoir exercé leurs droits à la liberté d’expression et de réunion.
(source : Page Facebook ISM)

Voir la vidéo des arrestations ICI. Dans les dernières secondes, on voit le psychopathe Ofer Yohana filmer et insulter Badee Dwaik alors qu’il est violemment poussé dans la jeep par un soldat du régime sioniste.

Source : Palsolidarity

Traduction : MR pour ISM

Aucun commentaire: