mercredi 1 mars 2017

L’architecte du gratte ciel rotatif de Dubaï est israélien

.
80 étages tournants auto-alimentés


Préférez-vous une vue sur la mer ou sur le jardin? Le lever du soleil ou le coucher du soleil? Eh bien, si vous pouvez vous permettre un appartement à 30 millions de dollars dans le premier gratte-ciel

tournant du monde, plus besoin de choisir.

La création de l’architecte israélo-italien David Fisher, le Dynamic Tower Hotel à Dubaï est prévue depuis 2008 et devrait ouvrir ses portes en 2020. L’ouverture devrait coïncider avec l’Exposition universelle de cette année, un événement en l’honneur duquel les Emirats Arabes Unis espèrent attirer 25 millions de visiteurs à Dubaï de partout dans le monde.

Une fois terminée, la structure impressionnante mesurera plus de 419 mètres de haut, avec chacun de ses 80 étages capables de tourner individuellement autour d’un noyau de béton, offrant des vues à 360 degrés de Dubaï. Les résidents de l’hôtel seront également en mesure de contrôler la vitesse et de stopper la rotation de leur appartement par commande vocale. Le gratte-ciel devrait être complètement auto-alimenté, disposant apparemment de 79 éoliennes horizontales entre les planchers, ainsi que des panneaux solaires montés sur le toit.

Selon le site Web Dynamic Architecture, le nouvel hôtel offrira «des services exclusifs, un hébergement luxueux et des installations pour le voyageur avec les technologies les plus avant-gardistes, que ce soit pour les affaires ou les loisirs». Il continue à se vanter: «Combien d’étoiles? Cet hôtel sera au-delà des étoiles ».

30 millions de dollars par unité

Ce n’est pas étonnant, les appartements ne seront pas bon marché. Chacun tournera autour de 30 millions de dollars, selon les sources. Le bâtiment lui-même devrait coûter plus de £ 355 millions (443 millions de dollars).

Cependant, vous pouvez attendre un peu avant de boucler votre réservation. Le site Web des Emirats Arabes Unis « What’s On » indique que le développeur Dynamic Architecture ne s’est pas encore engagé sur le lieu du chantier et que rien ne laisse présager de l’identité de la personne qui envisage de financer le projet.

De Tel Aviv à Dubaï

Né et élevé à Tel-Aviv, David Fisher, le visionnaire du projet, a quitté Israël pour aller à l’Université de Florence, où il est devenu professeur d’architecture et de génie civil. Au milieu des années 1980, il s’est impliqué dans le développement et la construction d’hôtels. Fisher est le fondateur et président du Dynamic Architecture Group, le concepteur de la Dynamic Tower rotative. Considéré comme le premier bâtiment du monde en mouvement, il le premier gratte-ciel conçu par Fisher.

Le concept de base, cependant, a de nombreux précédents, à savoir la Suite Vollard 2001 au Brésil, avec des planchers rotatifs indépendants. Fisher, qui a prévu des bâtiments semblables à Londres, Paris, New York et Moscou, a déclaré précédemment qu’il ne voulait pas dévoiler trop d’informations sur le projet Dynamic Tower parce qu’il voulait garder la «surprise».

Source: Nocamels – Alliance

Aucun commentaire: