vendredi 24 février 2017

Le Shin Bet traite les malades de Gaza comme un outil d'espionnage

Jérusalem - CPI

Le Shin Bet sioniste a commencé récemment à harceler des Palestiniens de la bande de Gaza, qui ont l'intention d'accéder aux territoires occupés, leur exigeant de fournir leurs téléphones cellulaires pendant l'interrogatoire qui détermine si l'entrée sera autorisée ou non.

Selon le témoignage de deux femmes atteintes d'un cancer, qui ont demandé l'entrée pour recevoir un traitement non disponible dans la bande de Gaza, quant les contrôleurs sionistes n'ont pas trouvé de téléphones portables sur les deux femmes malades, ils leur ont demandé de repartir dans l'enclave, et plus tard, elles ont reçu une communication indiquant que leurs demandes ont été rejetées.

Selon les témoignages collectés par l'association des Médecins pour les droits de l'homme a révélé que l'armée sioniste et le Shin Bet ont utilisé les équipement téléphoniques pour les besoins du renseignement, dont l'extraction des numéros de téléphone de l'appareil, l'interception des messages, des emails et des photos personnelles.

Abed Abou Chehadeh du Centre de la liberté de mouvement dans l'organisation Médecins pour les droits de l'homme a dénoncé les pratiques et violations des soldats sionistes qui pratiquent l'humiliation et la répression pour des fins et d'outils de renseignement à l'égard d'un malade cancéreux, juste parce qu'il ne possède pas de téléphone cellulaire que le Shin Bet pourrait exploiter pour l’espionnage.

De son côté, l'organisation Gishah a révélé que le Shin Bet a commencé à demander aux malades d'apporter leurs téléphones cellulaires il y a un mois et demi.

french.palinfo.com

Aucun commentaire: