jeudi 23 février 2017

Le journaliste al-Qiq en grève de la faim depuis 16 jours consécutifs

Gaza – CPI

Le journaliste captif Mohammed al-Qiq a entamé, aujourd’hui, son 16ème jour consécutif de grève de la faim illimitée dans les prisons israéliennes.
Le centre des prisonniers pour les études a appelé, dans un communiqué de presse, les organisations humanitaires travaillant dans le domaine des prisonniers à soutenir les prisonniers qui sont en grève de la faim en résistance à la détention administrative.

Le centre a déclaré: «Trois des prisonniers continuent leur grève de la faim pour protester contre la détention administrative imposée contre eux. Ces prisonniers sont: Le journaliste captif Mohamed al-Qiq (en grève pour le 16ème jour), et les captifs Jamal Abu al-Layl et Raed Fayez Mtir (en grève pour le 7ème jour) ».

Le directeur du Centre Rafat Hamdouna a déclaré: « Les dispositions administratives sans actes d'accusation constituent un cauchemar qui hante la vie des nouveaux détenus et des détenus administratifs dans les prisons sionistes ».

Il a souligné que la détention administrative est au-delà du droit humanitaire et contraire aux principes de démocratie et de droits de l'homme. Elle est utilisée par les autorités d'occupation dans le cadre d’une tentative désespérée de saper la détermination et le moral des prisonniers et de leurs familles.

Hamdouna a souligné la nécessité de renforcer la fermeté des prisonniers en grève et a affirmé l'importance de mettre la pression sur l'occupation en coopération avec les institutions internationales pour exposer ses violations.

Aucun commentaire: