mardi 28 juin 2016

Hamas : pas d’accord sur les détenus israéliens si les conditions ne sont pas remplies

Ismail Radwan, un responsable du groupe terroriste, a ajouté que cette décision – qui demande la libération de tous les « prisonniers de Shalit » était « définitive »

Des membres du Hamas surveillent la rue alors qu'un bus transportant des prisonniers
 palestiniens arrive dans le passage de Rafah limitrophe avec l'Egypte dans le sud de la bande
 de Gaza, suite à l'échange Shalit - 18 octobre 2011. (Crédit : Abed Rahim Khatib / flash 90)


Ismail Radwan, un responsable du Hamas, a affirmé que le groupe terroriste ne négocierait pas la libération des Israéliens que l’on pense être otages à Gaza tant que les conditions du groupe ne sont pas remplies.

Dans le cadre de l’accord de rapprochement annoncé lundi entre Israël et la Turquie, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré qu’Ankara avait promis d’aider au retour de deux soldats dont les corps seraient détenus par le Hamas, et de deux Israéliens qui seraient détenus captifs par le groupe terroriste.

Radwan, selon un rapport publié sur le site d’informations palestinien Quds Press, a déclaré que la décision du Hamas de ne pas négocier la libération des Israéliens tant que tous ceux que l’on appelle « prisonniers de Shalit » ne sont pas libérés est « définitive ».

En 2011, le soldat israélien kidnappé, Gilad Shalit, a été libéré en échange de 1 027 prisonniers palestiniens.

Israël a par la suite arrêté à nouveau certains de ceux qui avaient été libérés durant l’accord de l’été 2014 au cours d’une recherche de trois adolescents israéliens qui avaient été enlevés par une cellule du Hamas. Il est apparu plus tard que les adolescents avaient été tués peu après leur enlèvement.

DOV LIEBER

Aucun commentaire: