vendredi 30 janvier 2015

Liebermann: Nous n'avons pas dissuadé Gaza


Jérusalem occupée – CPI

Le ministre israélien des Affaires étrangères, Avigdor Liebermann, a exprimé son mécontentement envers les déclarations du Premier ministre, Benjamin Netanyahu, qui a dit que l'agression sur la Bande de Gaza est un exemple de la force de la dissuasion israélienne.

Dans une déclaration publiée par le journal "Yediot Ahronot", le jeudi soir 29/1, Liebermann a assuré: "Celui qui dit que l'offensive "Plateau Ferme" est un exemple de la force de la dissuasion, il donne le mauvais exemple sur la façon de traiter avec les organisations terroristes", selon ses allégations,

Il a décrit ce qui s'est passé dans la Bande de Gaza comme un jet de la poudre dans les yeux.

Il a également critiqué la décision de Netanyahu de contenir et absorber l'attaque du Hezbollah, hier mercredi, en disant qu'un tel comportement donne aux organisations le droit de toucher la vie naturelle des Israéliens quand ils le veulent.

Netanyahu a déjà menacé d'une forte réponse sur le Hezbollah après l'opération d'hier dans les fermes de Cheba'a sur les frontières nord de la Palestine occupée, appelant le Hezbollah à comprendre la leçon de ce qui s'est passé dans la Bande de Gaza, au cours de la récente agression.

Aucun commentaire: