lundi 31 décembre 2012

Après recours, Haneen Zoabi pourra participer aux élections à la Knesset

Publié le lundi 31 décembre 2012 sur le site info-palestine.net
Allyn Fisher-Ilan



La Court Suprême israélienne a ordonné ce dimanche que la députée palestinienne et israélienne Haneen Zoabi pourra participer aux prochaines élections à la Knesset, désavouant ainsi sa disqualification par la commission électorale sous prétexte de sa participation à une flottille de solidarité pour forcer le blocus de Gaza en 2010.

JPEG - 85.3 ko
Haneen Zoabi, issue d’une famille palestinienne qui a pu échapper au nettoyage ethnique de la Palestine en 1948, est députée à la Knesset
Les neuf juges de la Cour ont décidé unanimement que Haneen Zoabi « sera une candidate pour la Knesset » dans le scrutin prévu le 22 janvier, mais sans fournir de détails sur les raisons de leur décision.

Zoabi a subi de larges critiques en Israël pour sa participation à une flottille internationale de solidarité qui s’opposait au blocus israélien sur la Bande de Gaza, un territoire administré par le Hamas.

Haneen Zoabi était sur le Mavi Marmara quand les commandos navals israéliens ont piraté le navire turc en mai 2010, assassinant neuf citoyens turcs à bord.


Le Comité central des élections avait voté le 19 décembre l’élimination de Zoabi aux élections, l’accusant de « soutien à une organisation ennemie ou terroriste impliquée dans un conflit armé contre Israël ».

Zoabi a toujours affirmé qu’elle n’avait joué aucun rôle dans la violence à bord du Mavi Marmara et qu’elle avait essayé de jouer le rôle d’intermédiaire pendant l’incursion.

Le Ministre de l’Environnement Gilad Erdan a critiqué la décision disant que Zoabi avait été impliquée « en exprimant la solidarité avec nos ennemis ».

Zoabi a déclaré la Radio de l’armée israélienne que les juges ont su « ne pas aller dans le même sens que la droite raciste ».

Le comité central des élections, dont un des rôles est d’autoriser ou non les candidats des partis avant le scrutin, est présidé par un Juge de la Cour suprême et composé de députés d’un certain nombre de factions politiques.

Cette commission a essayé plusieurs fois dans le passé d’éliminer les partis politiques arabes sous prétexte de déloyauté vis-à-vis d’Israël, et elle ne peut être désavouée que par la Cour suprême, après appel.

Zoabi appartient au petit parti Balad qui estime qu’Israël ne devrait pas être défini comme état juif, mais soit au contraire une démocratie pour tous ses citoyens.

La plupart des Palestiniens qui composent environ 20 pour cent de la population israélienne sont liés ou descendent des Palestiniens qui ont été expulsés de Palestine en 1948 [dans les mois et semaines qui ont précédé la guerre] au moment de l’établissement de l’État sioniste.

Ces Palestiniens en Israël ont la citoyenneté israélienne, bien que les groupes de défense des droits de l’homme dénoncent le fait qu’ils font face à la discrimination dans l’emploi, l’éducation et les emplois dans la fonction publique.

Lire également :


30 décembre 2012 - Ma’an News - Vous pouvez consulter cet article à : 

Aucun commentaire: