mercredi 18 décembre 2019

France : Le parquet national financier condamne Rifaat al-Assad

Pour détournement de fonds publics et blanchiment d'argent

Meher Hajbi
AA / Paris

Le parquet national financier français (PNF) a requis une peine de prison, la confiscation de biens et une amende contre Rifaat al-Assad, l'oncle du chef du Régime syrien, Bachar al-Assad, pour exploitation de fonds publics et de blanchiment d'argent.

Les médias français ont révélé, mardi, que le parquet financier a infligé, depuis le 9 décembre, une peine de quatre ans de prison à l’encontre de Rifaat Al-Assad, 10 millions d'euros d'amende et la confiscation de tous ses biens saisis au cours de l'enquête.

En effet, le procureur de la République française avait ouvert une enquête contre Rifaat al-Assad, en 2016, pour détournement de fonds publics et blanchiment d'argent.

Rifaat Al-Assad, qui est accusé d'avoir fondé un empire immobilier en utilisant les fonds de l'État syrien par des moyens illégaux, est actuellement “en soins intensifs” à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, à l'ouest de Paris, rapportent des médias locaux.

Il est à noter que la fortune de l'oncle al-Assad, en France, est estimée à 90 millions d'euros. Il a en sa possession des biens immobiliers dans les quartiers les plus chics de Paris et de Lyon en France.

Aucun commentaire: