jeudi 18 juillet 2019

"Protéger et défendre le statut de Jérusalem, une responsabilité face à la oumma et à l’histoire"

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a fait savoir que protéger et défendre le statut de Jérusalem est une responsabilité face à la oumma et à l’histoire


Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a fait savoir que protéger et défendre le statut de Jérusalem est une responsabilité face à la oumma et à l’histoire.

Le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu s’est exprimé lors de la réunion extraordinaire du Comité exécutif au niveau des ministres des Affaires étrangères de l'Organisation de Coopération Islamique (OCI), qui se déroule à Djeddah en Arabie Saoudite.

Il a souligné qu’ils étaient face à des difficultés complexes concernant la question palestinienne et attiré l’attention sur le fait que le statut juridique et historique de Jérusalem était menacé.

Il a affirmé qu’Israël a lancé des initiatives pour endommager l’héritage islamique, la nature et la démographie de la ville en tentant de réécrire l’histoire, et est devenu de plus en plus violent sur le terrain.

« L’expansion des colonies juives se répand à Jérusalem, en Cisjordanie et sur les terres palestiniennes. Il s’agit d’initiative volontaire pour saboter la solution à deux États », a-t-il martelé.

Il a indiqué que certains politiciens israéliens ont annoncé qu’ils souhaitaient ajouter des colonies juives en Cisjordanie.

« Le gouvernement israélien tente d’endommager la nature de la vieille ville de Jérusalem avec les travaux d’excavation et en haussant le nombre de colonies. Il essaie également d’anéantir le caractère et l’héritage islamique de la ville, et change la démographie afin d’assurer une supériorité juive », a-t-il renchéri.

Il a fait savoir que les travaux dévastateurs de construction de tunnels sous prétexte d’ouvrir une soi-disant ‘route de pèlerinage’, en sont le dernier exemple.

Il a souligné que le développement des Palestiniens du point de vue économique et social était empêché.

« Les Palestiniens sont quotidiennement exposés aux ordres d’évacuation et aux attaques dans leurs quartiers à Jérusalem. Leur statut de résidence a pris fin avec les violations des normes internationales. Leurs conditions de vie sont devenues insoutenables », a-t-il ajouté.

Le ministre turc Cavusoglu a affirmé que Jérusalem devait être une ville d’harmonie et de paix et non celle de la violence et de la provocation.

Cavusoglu a déclaré que la question palestinienne et celle de Jérusalem resteraient au cœur de l’OCI.

« Nous devons être déterminés à protéger et défendre notre première Qibla. Cela est notre responsabilité face à la Oumma et l’histoire », a-t-il conclu.

Aucun commentaire: