jeudi 11 juillet 2019

IL FAUT QUE LE PERSONNEL DE TRIPADVISOR S’INSURGE CONTRE LE RÔLE DE SON ENTREPRISE DANS LA PÉRENNISATION DE COLONIES ISRAÉLIENNES ILLÉGALES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Amnesty International a appelé le personnel de TripAdvisor à faire tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher son entreprise de tirer des bénéfices de crimes de guerre en proposant des attractions touristiques et des lieux d’hébergement dans des colonies israéliennes illégales des territoires palestiniens occupés.

Dans une lettre ouverte adressée au personnel de TripAdvisor, l’organisation a indiqué que les colonies avaient des effets dévastateurs sur les droits humains des Palestinien·ne·s : depuis qu’Israël a commencé à occuper la Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, en 1967, des dizaines de milliers de logements ont été démolis et de nombreux Palestinien·ne·s ont été déplacés de force aux fins de la construction de ces colonies, en violation manifeste du droit international.

« La politique d’Israël qui consiste à installer ses citoyen·ne·s sur des terres volées aux Palestinien·ne·s dans les territoires occupés constitue un crime de guerre. En promouvant le tourisme dans ces colonies illégales, TripAdvisor contribue à stimuler leur économie et ajoute à l’immense souffrance des Palestinien·ne·s qui ont été déracinés, ont vu leur logement détruit et leurs ressources naturelles pillées au profit de colonies, a déclaré Mark Dummett, chef du programme Responsabilité des entreprises en matière de droits humains à Amnesty International.

« Afin de pérenniser et d’étendre les colonies illégales, Israël impose un système de discrimination et de violations des droits humains institutionnalisées au détriment des Palestinien·ne·s, ce qui rend la vie quotidienne de ces derniers extrêmement difficile. Nous exhortons toutes les personnes qui travaillent chez TripAdvisor à défendre les droits humains et à exiger avec nous que l’entreprise supprime toutes les annonces concernant des lieux qui se trouvent dans des colonies ou ont un lien avec des colonies des territoires palestiniens occupés. Les crimes de guerre ne sont pas une attraction touristique. »

En janvier, Amnesty International a publié Destination : occupation, une enquête sur la manière dont les entreprises de réservation en ligne encouragent le tourisme vers les colonies israéliennes illégales et contribuent à leur expansion, leur entretien et leur banalisation. Elle a pu établir que TripAdvisor, l’un des sites Internet consacrés au tourisme les plus consultés par les étrangers se rendant en Israël, recensait plus de 70 attractions, excursions, restaurants, cafés, hôtels et appartements de location dans des colonies des territoires palestiniens occupés.

La lettre ouverte a été envoyée au personnel de TripAdvisor au vu de la réaction de l’entreprise face au rapport d’Amnesty International. Celle-ci semble, en effet, laisser entendre qu’il n’est pas de son ressort de faire cesser les activités faisant la promotion de lieux situés dans des colonies ou en lien avec des colonies ni de supprimer toute autre annonce qui viole le droit international.

Pour en savoir plus sur le travail de campagne d’Amnesty International visant à convaincre TripAdvisor de cesser de proposer ou de promouvoir des attractions et des lieux d’hébergement dans des colonies illégales des territoires palestiniens occupés, cliquez ici.

Aucun commentaire: