jeudi 27 juin 2019

Gaza : l’enclave palestinienne asphyxiée

Des décennies d’échec des pourparlers avec Israël et de divisions internes ont laissé les Gazaouis plus désespérés que jamais, et l’« accord du siècle » semble peu susceptible de changer le statu quo

Un manifestant palestinien s’éloigne en courant de la clôture qui sépare
 Gaza d’Israël lors d’une manifestation marquant le premier anniversaire 
de la « Marche du retour », le 30 mars 2019 (AFP)
Par Chloé Benoist

Isolée de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est. En état de siège depuis plus de dix ans. Soumise aux querelles politiques intestines. Dans le conflit israélo-palestinien, la bande de Gaza joue le rôle le plus

Un attelage mort

Par Mazin Qumsiyeh



23.06.2019 – Voici une lettre ouverte que j’adresse à Mahmoud Abbas et à tous les Palestiniens (et autres) (*) :
Il y a quelque temps, j'ai été invité à une réunion d'hommes d'affaires et de responsables politiques palestiniens. Un des principaux orateurs était un membre éminent du conseil révolutionnaire du

Bande de Gaza : 3 Palestiniens blessés dans l'est

Lors de leur participation à la Marche du Grand retour, selon le ministère de la Santé
Mona Saanouni
AA/Gaza/Hidaya Saïdi

Le ministère palestinien de la Santé a annoncé, mercredi, que 3 manifestants ont été blessés par l'armée israélienne dans l'est de la Bande de Gaza lors de leur participation à la Marche pacifique du

9 Palestiniens placés en garde à vue en Cisjordanie occupée

Les forces de l’ordre israéliennes ont placé 9 Palestiniens en garde à vue en Cisjordanie occupée


Les forces de l’ordre israéliennes ont placé 9 Palestiniens en garde à vue en Cisjordanie occupée.

Les 9 Palestiniens ont été placés en garde à vue pour « implication dans des actes terroristes » suite

«Deal du siècle» : Les avocats palestiniens veulent poursuivre les participants à la conférence de Bahreïn

Jared Kushner, conseiller principal de Donald Trump, mardi 25 juin 2019 à Manama. / Ph. DR


L'Association du barreau palestinien (PBA) pourrait intenter des poursuites contre les participants à l’Atelier de Bahreïn, qui s’est ouvert mardi à Manama et doit connaître la présentation du plan

Israël "fait partie de l'héritage de la région", affirme le chef de la diplomatie bahreïnie

Le ministre bahreïni des Affaires étrangères, Khalid Ben Ahmed al-Khalifa, s'adressant à la 
presse lors de son arrivée à la Conférence de Manama, au cours de laquelle Washington a présenté le 
volet économique de son plan de paix pour le Proche-Orient, le 25 juin 2019. Photo AFP / Shaun TANDON


Interrogé sur l'absence des Palestiniens à La conférence de Manama, le cheikh Khaled ben Ahmed Al-Khalifa a estimé que "c'est toujours une erreur de manquer une chance de faire la paix".

"Le peuple juif a une place parmi nous", estime le chef de la diplomatie bahreïnie

MOHAMMED AL-SHAIKH (AFP)Le ministre des Affaires étrangères du Bahrein, 
cheikh Khaled ben Ahmed Al Khalifa, lors d'une conférence de presse à Manama le 7 avril 2016


"C'est ma première interview avec un média israélien et j'espère pouvoir faire passer le message", a-t-il dit

EXCLUSIF : Le visage palestinien de l’« accord » de Trump dénonce la « propagande » américaine

Un cultivateur de fraises de Cisjordanie dont l’image a été utilisée sur le site de la Maison-Blanche pour promouvoir « l’accord du siècle » affirme que celui-ci est « un projet visant à liquider la cause palestinienne »
Une photo USAID d’Abu al-Rub et de sa fille, extraite du site web de la
 Maison-Blanche promouvant le plan « De la paix à la prospérité » (whitehouse.gov)

Par Simon Hooper, Shatha Hanaysha – JÉNINE, Cisjordanie occupée

Un cultivateur de fraises palestinien dont la photo a été utilisée dans une brochure de la Maison-Blanche vantant l’« accord du siècle » de Donald Trump a confié à Middle East Eye se sentir «

Manama rate « l’occasion du siècle »: La montagne accouche d’une souris !


Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump, a présenté mardi 25 juin à Bahreïn le volet économique du plan américain visant à régler le conflit israélo-palestinien.
Ni l’occupation de la Palestine, ni la colonisation israélienne n’ont été évoquées.

Samidoun lance un appel à la solidarité avec l’écrivain palestinien Khaled Barakat


Suite à l’interdiction politique imposée par les autorités allemandes à l’écrivain palestinien Khaled Barakat le 22 juin dernier, alors qu’il s’apprêtait à donner une conférence sur le « Deal du siècle »et

Benyamin Netanyahu envisage d'annuler les législatives de septembre prochain

Le Premier ministre Benyamin Netanyahu, 
le 16 juin 2019.REUTERS/Ammar Awad


Alors que de nouvelles élections législatives sont prévues le 17 septembre après la récente dissolution du Parlement israélien, le Premier ministre Benyamin Netanyahu envisage d'annuler le scrutin.
Dans un bureau de vote de Tayibe, au nord d'Israël, le 9 avril 2019 

- Photo: Ahmad Gharabli

Daoud Kuttab – Les Arabes palestiniens d’Israël vont-ils se représenter sur une liste commune aux prochaines élections ?

La « place de Jérusalem » : symbole de l'alliance coloniale entre les socialistes français et les sionistes

Par Youssef Girard


En août 2015, Anne Hidalgo et son adjoint Bruno Julliard nous vendaient « Tel-Aviv sur Seine » dans le cadre de Paris-Plage alors qu'à peine un an avant le gouvernement de Tel-Aviv faisait plusieurs

L’inauguration d’une « place de Jérusalem » à Paris indigne

En « oubliant » les deux autres religions monothéistes et en « important le conflit israélo-palestinien » en France, la maire de Paris Anne Hidalgo a pris une décision irresponsable, selon l’Association France Palestine Solidarité

« La place de Jérusalem » devrait être inaugurée ce 
dimanche 30 juin en présence de la maire de Paris (AFP)
Par MEE

Le Conseil municipal de la ville de Paris a décidé, mercredi 12 juin, d’attribuer la dénomination « place de Jérusalem » à un square de la capitale situé dans le XVIIearrondissement.

mercredi 26 juin 2019

Conférence de Manama : un communiqué du mouvement Hamas

Sympathisant du mouvement Hamas à Gaza : "Je suis avec le Hamas" - Photo : Archives


Mouvement Hamas – Notre juste cause a traversé de nombreuses phases critiques, mais la fermeté du peuple palestinien a déjoué toutes les tentatives de liquidation de la question palestinienne.

«Notre droit au retour fera échec au deal du siècle.»

Mobilisation des réfugiés palestiniens dans leur camps au Liban.

« Notre droit au retour fera échec au deal du siècle. » Ce message de bienvenue trône en rouge sang sur une large banderole déployée à l’entrée du camp palestinien de Bourj Al-Barajneh, aux côtés de drapeaux palestiniens.

Quelques mètres plus loin, une nouvelle mise en garde interpelle. « Non au chantier de Bahreïn. Le marché du siècle est une trahison portée à la nation musulmane. Il ne verra pas le jour. »

Photo : Anne-Marie El-Hage

Lundi 24 juin, lors d’une réunion à Beyrouth, les groupes de travail libanais et palestinien sur la

« Qu’on nous débarrasse d’Israël ! »

Scène de l'apartheid - Traversée du checkpoint 300 en 
Cisjordanie occupée - Photo : WCC/Sean Hawkey


Mersiha Gadzo – Un plan économique ne résoudra pas le problème principal qui bloque l’économie de la Palestine, à savoir l’occupation israélienne, disent les experts.

« De la paix à la prospérité » - Le plan américain traduit en français (1)

Voici la première partie de la traduction française du projet "Peace for Prosperity" ("De la paix à la prospérité") du gouvernement américain dans le cadre de la résolution du conflit israélo-palestinien.

Peace for prosperity © White House

Préface

Des générations de Palestiniens ont vécu sans connaître la paix et la Cisjordanie et Gaza ont sombré dans une crise interminable. Pourtant, l'histoire palestinienne ne s'arrêtera pas là. Le peuple

« L’ ‘‘accord du siècle’’ rejette la notion de droits des Palestiniens »

Les observateurs ont globalement descendu en flèches le volet économique présenté par Jared Kushner à Manama.

Le flop était hautement prévisible. La Conférence de Bahreïn, où Jared Kushner, le gendre du président américain Donald Trump, a présenté le volet économique de son « plan du siècle » pour la paix au Proche-Orient, promettait de diviser les pays autour de la question israélo-palestinienne. Ça n’a pas manqué. L’administration américaine, qui a la main exclusive sur le dossier, a été largement critiquée pour le peu de cas qu’elle faisait des Palestiniens. Ce qui ne laisse rien augurer de très positif, alors que la conférence représentait la première étape d’un plan plus vaste visant à résoudre la discorde vieille de plus de 70 ans – une gageure en soi.

« Situation délicate »

Englué dans un flou politique interne après la dissolution de la Knesset en mai dernier, Israël n’était même pas convié à ces deux jours de parlote, qu’ont d’ailleurs boudés les Palestiniens, farouchement

Conflit Israël-Palestine : à Bahreïn, des milliards mais pas de paix

Le gendre et conseiller de Donald Trump a exposé son plan de développement pour les territoires palestiniens… mais sans ces derniers, qui déplorent l’absence de volet politique.

Jared Kushner n’a pas réussi convaincre, ce mardi, lors de la présentation
 du plan américain pour la résolution du conflit israélo-palestinien. AFP
Par Philippe Martinat

Préparé depuis deux ans par l'équipe Trump, le plan américain pour assurer la paix au Proche-Orient entre Palestiniens et Israéliens risque d'être une « occasion du siècle » manquée, pour reprendre

«Deal du siècle» : Les anti-normalisation avec Israël condamnent la présence du Maroc à Manama

Des militants de différentes organisations de défense de la cause palestinienne ont dénoncé ce mardi la participation du Maroc à l’atelier de Bahreïn. Joints par Yabiladi, ils critiquent une décision «contraire à la position exprimée par les Marocains dimanche», la qualifiant même de «trahison» du peuple palestinien.
La marche organisée dimanche 23 juin 2019 à Rabat pour dénoncer le
 «Deal du siècle» et la conférence de Bahreïn. / Ph. Aljamaa.net


Les militants anti-normalisation au Maroc ont exprimé ce mardi leur indignation sur la participation du royaume à l’atelier de Bahreïn sous les auspices des Etats-Unis. Une occasion qui permettra à

La Maroc présent à Manama: Fallait-il aller à Canossa ?!


Chronique: Faut-il y croire?
C’est officiel !
A l’invitation des Gouvernements du Royaume du Bahreïn et des Etats Unis d’Amérique, un cadre du ministère marocain de l’Economie et des Finances du Royaume du Maroc prendra part aux travaux de « l’Atelier sur la paix et la prospérité », les 25 et 26 juin 2019, à Manama (Bahreïn), affirme le

Les Palestiniens manifestent contre le lancement de la Conférence de Bahreïn


La Conférence de Bahreïn dirigée par Jared Kushner, gendre et conseiller du président américain Donald Trump, vient d’être officiellement lancée dans la soirée du 25 juin à Manama, capitale du

Conférence de Bahreïn : la déception était là !

Le patron de la FIFA, beaucoup d’hommes du monde de la finance, Jared Kushner et son powerpoint, mais pas un seul Palestinien. Mardi 25 juin devait régler « le deal du siècle » pour reprendre l’expression employée par Donald Trump, avec la révélation du plan économique américain pour relever la Palestine et ainsi régler le conflit Israélo-palestinien.

Il l’avait annoncé, cette journée serait historique dans l’histoire du contentieux entre Israël et la Palestine et devrait même amorcer un processus de paix grâce à l’établissement du plan économique américain, prévoyant près de 50 milliards de dollars pour les palestiniens. Mais le conseiller spécial du président américain, Jared Kushner, a dû faire face au silence des Palestiniens ayant boycotté la

Conflit israélo-palestinien : un plan de paix sans les principaux concernés

Le conseiller principal de la Maison-Blanche, Jared Kushner, prend la parole lors 
de la conférence «De la paix à la prospérité» à Manama (Bahreïn), 
le 25 juin 2019. Photo: Reuters / Handout

Sarah Molkhou

Le conseiller du président américain Donald Trump, Jared Kushner, a exhorté les Palestiniens mardi à saisir « l'occasion du siècle » à l'ouverture de la conférence économique « De la paix à la prospérité »

PO-Kushner présente le volet économique de son plan de paix, rejeté par les Palestiniens

MANAMA, 26 juin (Reuters) - 

L’Organisation de libération de la Palestine (OLP) et le mouvement Hamas ont repoussé mercredi le volet économique du plan américain visant à relancer les négociations de paix israélo-palestiniennes, qui prévoit de débloquer 50 milliards de dollars d’investissements sur dix ans au Proche-Orient.

Jared Kushner, gendre et conseiller du président américain Donald Trump, a ouvert mardi soir à Manama, au Bahreïn, une conférence internationale sur ses propositions et a invité les Palestiniens à sortir du “cadre traditionnel” car il ne peut y avoir, selon lui, de paix sans projet économique

Deux responsables de sécurité russe et américain se rencontrent à Jérusalem

Le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie, Nikolaï Patrouchev et le Conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, se sont rencontrés en Israël pour parler sécurité.


Le secrétaire du Conseil de sécurité de Russie, Nikolaï Patrouchev et le Conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, se sont rencontrés en Israël pour parler sécurité.

Israël suspend les livraisons de carburant à la centrale électrique de la Bande de Gaza

Cette mesure intervient en réaction au lancement de ballons enflammé


Le gouvernement israélien a procédé à la suspension des livraisons de carburant à la centrale électrique de la Bande de Gaza.

Cinq jours après la démolition : ramasser les morceaux

Par ISM Palestine


23.06.2019 – Des drapeaux palestiniens flottent sur les décombres de la maison de Mohammad al Dababsh, dans les collines du sud d'Hébron, tandis que des activistes locaux aident la famille à

dimanche 23 juin 2019

بيان مجلس أئمة فرنسا

Communiqué du conseil des imams de France contre la visite de l'imposteur Chalghoumi en Palestine occupée



بسم الله الرحمن الرحيم 

بيان مجلس أئمة فرنسا 

يقول الله الحق تعالى: يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا لَا تَتَّخِذُوا الْيَهُودَ وَالنَّصَارَىٰ أَوْلِيَاءَ ۘ بَعْضُهُمْ أَوْلِيَاءُ بَعْضٍ ۚ وَمَن يَتَوَلَّهُم مِّنكُمْ فَإِنَّهُ مِنْهُمْ ۗ إِنَّ اللَّهَ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الظَّالِمِينَ سورة المائدة الآية 51 

« La Palestine n'est pas à vendre », répond le Hamas à la proposition de paix américaine

Des Palestiniens ont manifesté contre le plan de paix proposé par Jared Kushner,
 le gendre du président américain Donald Trump. Photo: Reuters / Ibraheem Abu Mustafa

Reuters

Des responsables palestiniens ont rejeté samedi l'approche retenue par Jared Kushner pour son plan de paix, qui privilégie le volet économique aux dépens du politique et qui doit être présenté la

Décision d'expulser une famille de Jérusalem de leur propriété qui surplombe la mosquée Al-Aqsa

Par Silwanic

19.06.2019 – Le tribunal de district de Jérusalem a décidé d'expulser les héritiers de feu Mariam Abu Zweir de leur propriété située dans le quartier de Wadi Hilweh à Silwan, au sud de la mosquée Al-

Israël arrête 421 Palestiniens en mai

Ainsi, le nombre des détenus palestiniens dans les prisons de l’occupation israélienne a atteint 5500 prisonniers jusqu’à la fin mai


L'armée israélienne a arrêté 421 Palestiniens, dont 78 enfants et 6 femmes, durant le mois de mai dernier.

Kushner comme administrateur colonial

La Nakba marque le début d'un long processus de dépossession et d'expulsion
 violente de la population palestinienne, et ce processus n'a jamais cessé - Photo : Archives


Ramzy Baroud – Dans une interview télévisée le 2 juin dans l’émission « Axios » sur la chaîne HBO, Jared Kushner s’est ouvert sur de nombreuses questions, parmi lesquelles son « contrat du siècle »

Accord du siècle : 50 milliards de dollars d’investissements en Palestine et dans les pays voisins

La chaîne américaine « Al-Hurra » a indiqué, que l’accord implique 179 projets d’infrastructure et du secteur des affaires dans les territoires palestiniens et les pays arabes voisins

Mona Saanouni
AA/Washington

Des médias américains ont rapporté, samedi, que la première étape de l’initiative américaine pour la paix au Moyen-Orient, connue sous l'appellation « Accord du siècle », implique des investissements

Le président du Parlement libanais critique le volet économique du plan américain

Mahmoud ZAYYAT (AFP) Lebanon's long-serving parliament speaker Nabih
 Berri gives an interview with AFP at his home in Msaileh, south of the 
southern port city of Sidon, on May 8, 2018


Des milliers de manifestants au Maroc contre le "congrès de la honte" à Bahreïn

Le président du Parlement libanais, Nabih Berri, a critiqué dimanche la proposition d'investissement de 50 milliards de dollars du gouvernement Trump, affirmant que Beyrouth ne sera pas "tentée" par

Abbas : Nous sommes prêts au dialogue avec Israël après le remboursement total de notre argent

Le président palestinien a assuré, lors d’une réunion du Comité central du Mouvement Fatah, qu'il est prêt au dialogue avec la partie israélienne autour des questions économiques et financières suspendues

Mona Saanouni 
AA/Ramallah (Cisjordanie occupée)/ Loubaba Dokan

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a assuré, samedi, être prêt au dialogue avec la partie israélienne autour des questions économiques et financières suspendues, à condition de récupérer,

Une responsable palestinienne rejette le plan économique américain

L'autorité palestinienne a choisi de boycotter la conférence, estimant 
que les États-Unis affichaient leur soutien à Israël. © AFP


Hanane Achraoui, conseillère du président palestinien Mahmoud Abbas, a estimé que Washington devait d'abord œuvrer à mettre fin au "vol par Israël" des terres palestiniennes.

REACTIONS-Le plan Kushner suscite un large rejet dans le monde arabe

REUTERS
par Stephen Kalin, Suleiman Al-Khalidi et Mohamed Abdellah 

RYAD/AMMAN/LE CAIRE, 23 juin (Reuters) - 

L'approche retenue par l'administration de Donald Trump pour obtenir la paix au Proche-Orient, consistant à privilégier l'économie aux dépens du politique, est accueillie par le rejet ou l'exaspération dans le monde arabe, même si les alliés de Washington dans le Golfe pensent qu'il est souhaitable de lui donner une chance. Le plan vise à dégager 50 milliards de dollars d'investissements sur dix ans pour stimuler l'économie des territoires, dans l'idée d'obtenir la paix par la prospérité. Le projet sera présenté officiellement par son concepteur, Jared Kushner, gendre et conseiller de Donald Trump, lors d'une réunion à Manama, capitale de Bahreïn, mardi et mercredi. La Maison blanche en a dévoilé les détails samedi. "Nous n'avons pas besoin de la réunion de Bahreïn pour construire notre pays, nous avons besoin de paix, et la séquence de ce plan - une relance économique suivie de la paix - est

Des milliers de manifestants au Maroc contre le "congrès de la honte" à Bahreïn

Photo AFP


Plusieurs milliers de personnes ont manifesté dimanche à Rabat pour protester contre la conférence de Bahreïn, co-organisée par les Etats-Unis et qui doit se pencher sur le volet économique du plan

L’écrivain et militant palestinien Khaled Barakat censuré et interdit de toute activité politique en Allemagne !


Hier soir à Berlin, Khaled Barakat a été empêché par la police d’intervenir lors d’un meeting sur les défis arabes et palestiniens face à « l’Accord du siècle ». L’écrivain palestinien et coordinateur de la

Ethiopie : le chef d'état-major tué lors d'une tentative de coup d'Etat déjouée

Le président de la région d’Amhara, Ambachew Mekonnen, a également été tué


Le général Seare Mekonnen, chef d'état-major de l'armée éthiopienne ainsi que le président de la région d’Amhara, Ambachew Mekonnen, ont été tués samedi lors de la tentative de coup d’Etat

Inde : des affrontements à Jammu-et-Cachemire font quatre morts

Les forces de l’ordre ont été informées de la présence de combattants armés dans le district de Shopian où elles ont réalisé une campagne sécuritaire.

Mohammed Maher Ben Romdhane
Ankara
AA/Ankara

Les autorités indiennes ont annoncé, dimanche, que quatre combattants ont été tués dans des affrontements avec les forces de l’ordre dans la province de Jammu-et-Cachemire.

samedi 22 juin 2019

Gaza stories : la vie quotidienne à Gaza en vidéos

« Gaza stories »

est un projet multimédia de courtes vidéos sur la vie quotidienne à Gaza produites par de jeunes réalisateurs palestiniens. Orient XXI a interviewé par Skype l’un d’entre eux, Iyad Alasttal.



Retrouvez les épisodes déjà publiés sur Youtube, notamment ceux dont les extraits figurent dans la

Palestine : violences quotidiennes de la colonisation

Deux Palestiniens amputés, blessés par des snipers lors de la «Marche 
du retour», le 25 octobre à Gaza. photo Thomas Coex. AFP


L'impunité des colons israéliens, dont les intimidations empêchent les Palestiniens de rester sur leurs terres, doit cesser au nom du respect du droit international.

Bande de Gaza / Marche pacifique du Retour: un nouveau bilan fait état de 79 blessés

- Un bilan précédent faisait état de 70 blessés

Mohammed Maher Ben Romdhane

Palestinian Territory
AA - Gaza - Hidaya Saidi

Le nombre des manifestants palestiniens blessés par l’armée israélienne, à l’est de la Bande de Gaza, dans le cadre de leur participation à la marche pacifique du Retour, a augmenté à 79, a annoncé le

Des dizaines d’habitants palestiniens de Sur Baher reçoivent des ordres de raser leurs maisons

Par Palestine Info


Les autorités d'occupation israéliennes (IOA) ont donné jeudi jusqu'au 18 juillet à une dizaine d'habitants palestiniens du quartier Wadi al-Hummus, dans la banlieue de Sur Baher, à l'est de

Comment l’histoire des relations américano-saoudiennes s’est transformée en contrats de vente d’armes de plusieurs milliards de dollars

Alors que le Sénat américain doit voter pour bloquer ou non les ventes d’armes à l’Arabie saoudite, l’indulgence dont fait preuve le gouvernement Trump à l’égard de Riyad est de plus contestée

Donald Trump a invoqué l’état d’urgence pour faire passer un accord de vente
 d’armes d’un montant de 8,1 milliards de dollars (AFP/photo d’archives)

Par Sheren Khalel – WASHINGTON, États-Unis


Le Sénat américain vote ce jeudi 20 juin pour bloquer (ou pas) les ventes d’armes, contestées par de nombreux élus et d’une valeur de 8,1 milliards de dollars, à l’Arabie saoudite et d’autres pays arabes.

Le conseiller US à la sécurité nationale arrivé en Israël pour un sommet Israël-USA-Russie

MANDEL NGAN (AFP) / National Security Advisor John
 Bolton takes part in a briefing at the White House


Réunion tripartite sans précédent à Jérusalem sur la situation en Syrie et les tensions dans le golfe

Le conseiller américain à la sécurité nationale, John Bolton, a atterri samedi en Israël et devrait rencontrer dimanche matin le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Contourner la Haute Cour, une nécessité « pour assainir la démocratie » – Smotrich

Pour le ministre des Transports, la législation qui permettrait à la Knesset de révoquer des décisions du tribunal sera "au cœur" des négociations de coalition post-électorales

Le ministre des Transports et chef de l'Union nationale Betzalel Smotrich
 pendant une conférence à l'université d'Ariel en Cisjordanie,
 le 20 juin 2019 (Crédit : Sraya Diamant/Flash90)


Le ministre des Transports Bezalel Smotrich a expliqué jeudi qu’un projet de loi permettant à la Knesset de contourner les décisions prises par la Cour suprême de justice sera « au cœur » des

Diplomatie Israël-Saint-Siège : 25ans «de progrès et de défis»

Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Vatican auprès de l’ONU, à New-York


Mgr Bernardito Auza, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies, s’est exprimé le 19 juin dernier, à propos des relations diplomatiques entre l’État d’Israël et le Saint-Siège, pleinement

Palestine en Campagne, édition 2019, du 16 au 18 août à Gages, Aveyron

Par Le Philistin


La programmation de la 4ème édition de Palestine en Campagne est quasiment terminée. Chaque mardi, le Philistin publie le profil d'un ou d'une invité.e palestinien.ne pour vous laisser découvrir

Le «Deal du siècle» réunit Al Adl Wal Ihsane, le PJD et la Fédération de gauche à Rabat

Le Parti de la justice et du développement (PJD), le mouvement Al Adl Wal Ihsane ainsi que la Fédération de la gauche démocratique ont annoncé leur participation à la marche, prévue ce dimanche à Rabat, suite à l’appel des organisations anti-normalisation avec Israël. L’occasion pour dénoncer le «Deal du siècle» tout comme la conférence de Bahreïn prévu la semaine prochaine à Manama.

Une manifestation au Maroc en solidarité avec le 
peuple palestinien. / Photo d'illustration


Au Maroc, des partis politiques, plusieurs organisations de lutte contre la normalisation avec Israël ainsi que le mouvement Al Adl Wal Ihsane (AWI) ont annoncé leur participation à la marche de ce

Comment réaliser facilement du houmous

Concocter ce mets délicieux ne demande que quelques minutes et une poignée d'ingrédients

Pelez les pois chiches pour obtenir un houmous très lisse (cooking.journey/Instagram)

Par Nahed Alfar

Le houmous est le plat ou l’accompagnement le plus distinctif du Moyen-Orient. Chaque contrée de chaque pays de la région a sa propre recette, chacune prétendant que la sienne est la meilleure.

vendredi 21 juin 2019

Affaire conclue : comment la Palestine a été liquidée par le processus de paix

Les détails de l’initiative de paix américaine communément appelée « accord du siècle » ont été promis pour bientôt. Cependant, le soutien de Donald Trump à Israël a déjà modifié la réalité sur le terrain

Le président américain Donald Trump aux côtés du Premier ministre 
israélien Benyamin Netanyahou après la signature d’une proclamation 
reconnaissant la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, le 25 mars 2019 (AFP)

Par David Hearst

En novembre 2016, juste après sa victoire aux élections, le président américain élu Donald Trump s’est vanté de son intention de mettre fin au conflit israélo-palestinien en concluant ce qu’il appelait