mercredi 15 mai 2019

Un million d’habitants de Gaza en situation de risque alimentaire

Photo : UNRWA


Ma’an News – Plus d’un million de Palestiniens à Gaza n’auront pas assez de nourriture d’ici juin, rapportent les Nations Unies.

L’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) a exprimé sa réelle préoccupation lundi. A moins qu’il ne dispose d’au moins 60 millions de dollars supplémentaires d’ici juin, sa capacité à continuer à fournir de la nourriture à plus d’un million de réfugiés palestiniens à Gaza sera sévèrement menacée.

L’UNRWA a déclaré dans un communiqué: « À un moment où les musulmans du monde entier observent le mois sacré du Ramadan, souvent marqué par le caractère festif de ses iftars, à Gaza, plus de la moitié de la population dépend de l’aide alimentaire fournie par la communauté internationale.”

La déclaration souligne que si l’UNRWA ne trouve pas « au moins 60 millions de dollars d’ici juin, leur capacité à continuer à fournir de la nourriture à plus d’un million de réfugiés palestiniens à Gaza, dont quelque 620 000 en état de misère – ceux qui ne peuvent pas couvrir leurs besoins alimentaires de base et survivent avec 1,6 dollar par jour – et près de 390 000 qui vivent à la limite de la misère – ceux qui survivent avec environ 3,5 dollars par jour – sera sérieusement mise au défi. »

L’UNRWA est presque entièrement financé par des contributions volontaires et ses moyens financiers ont été dépassés par la croissance des besoins. De 80 000 réfugiés de Palestine bénéficiant en 2000 de l’assistance sociale de l’UNRWA à Gaza, ils sont aujourd’hui plus d’un million à avoir besoin d’une aide alimentaire d’urgence pour tout simplement survivre.

Matthias Schmale, Directeur des opérations de l’UNRWA à Gaza, a déclaré: « Le blocus qui a conduit à l’enfermement de Gaza a été multiplié par dix, avec ses conséquences désastreuses pour l’économie locale, les conflits successifs qui ont rasé des quartiers entiers et des infrastructures publiques sur le terrain et avec la crise politique interne palestinienne qui a débuté en 2007 avec l’arrivée du Hamas au pouvoir à Gaza. »

Un rapport publié par les Nations Unies en 2017 a averti que la bande de Gaza serait « inhabitable » d’ici 2020.

Aujourd’hui, avec un taux de chômage de plus de 53% parmi la population de Gaza et plus d’un million de personnes dépendant des distributions trimestrielles de nourriture de l’UNRWA, c’est principalement l’action humanitaire préventive des agences des Nations Unies, dont l’UNRWA, et des envois de fonds de l’étranger qui ont empêché Gaza de sombrer dans un total effondrement.

À la suite de la création de l’État d’Israël en 1948, les Nations Unies ont fondé l’UNWRA pour aider à la réinstallation de près de 700 000 Palestiniens chassés de leurs foyers par les milices sionistes. L’UNRWA estime qu’il y a 5,3 millions de réfugiés palestiniens dans le monde.

L’UNRWA fournit actuellement des services à quelque 5 millions de réfugiés palestiniens en Jordanie, au Liban, en Syrie, dans les territoires palestiniens occupés et dans la bande de Gaza sous blocus.

13 mai 2019 – Ma’an News – traduction : Chronique Palestine

Aucun commentaire: