mercredi 15 mai 2019

Qu’est-ce que la Nakba ? La catastrophe palestinienne expliquée en cinq infographies

Le déplacement et l’exode de la population palestinienne alimentent les tensions depuis des décennies

Des membres de la Haganah, groupe paramilitaire juif, escortent des Palestiniens
 expulsés de Haïfa après la prise de contrôle de la ville par les forces juives en avril 1948 (AFP)

Par MEE

La Nakba est l’un des événements clés de l’histoire moderne du Moyen-Orient, qui définit depuis lors le conflit israélo-palestinien. La « catastrophe » vécue par le peuple palestinien a débuté fin 1947 avec le Plan de partage de l’ONU et s’est poursuivie lors de la première guerre israélo-arabe qui a débuté en mai 1948 à la naissance de l’État d’Israël. 


La Nakba est le résultat du partage de la Palestine sous mandat britannique en 1948 après la fin de la Seconde Guerre mondiale, lorsque l’ONU et les puissances mondiales ont réaligné les frontières du Moyen-Orient. Beaucoup soutiennent que ce plan n’a pas pris en compte les souhaits des populations à l’époque

.

Des groupes paramilitaires juifs – dont certains membres deviendront d’importants dirigeants israéliens par la suite, tels que Yitzhak Rabin, Ariel Sharon et Moshe Dayan – ont élaboré un plan de contrôle des frontières du nouveau territoire. 


Dans les semaines et les mois qui ont suivi, des milliers de Palestiniens ont été tués ou chassés de chez eux et des communautés entières ont été déracinées par des groupes paramilitaires juifs. Des juifs ont également été tués par des groupes palestiniens, même si le bilan n’est pas comparable.


Beaucoup de Palestiniens qui ont fui ou ont été chassés de leurs foyers ne sont jamais retournés dans la Palestine historique, dont une grande partie constitue maintenant l’État d’Israël. Plus de 70 ans plus tard, des millions de leurs descendants vivent dans des dizaines de camps de réfugiés à Gaza, en Cisjordanie et dans les pays voisins.



Le jour de la Nakba est aujourd’hui une date commémorative majeure du calendrier palestinien. Il est traditionnellement commémoré le 15 mai, jour suivant la proclamation de l’indépendance d’Israël en 1948. Certains Palestiniens commémorent la Nakba le jour de la création de l’État d’Israël, qui change lui-même d’une année à l’autre en raison des variations du calendrier hébreu.

Traduit de l’anglais (original) par VECTranslation.

Aucun commentaire: