lundi 15 avril 2019

Le nouveau gouvernement palestinien prête serment

Seize nouveaux ministres.

Nadia Janane
Palestinian Territory

AA / Ramallah


Le nouveau gouvernement palestinien, dirigé par Mohammed Chtayyeh, membre du Comité central du Fatah, a prêté serment, samedi, devant le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à Ramallah en Cisjordanie.

Ce gouvernement compte 16 nouveaux ministres en plus des cinq qui ont conservé leurs postes, selon le correspondant d’Anadolu.

Chtayyeh sera en charge de deux portefeuilles (l'Intérieur et le Waqf), en plus de la présidence du gouvernement et ce, jusqu’à la nomination de nouveaux ministres.

Chtayyeh avait annoncé la participation de six factions palestiniennes dans la formation de son gouvernement, notamment le Fatah, le Fida (l'Union démocratique palestinienne), le Front de lutte populaire palestinien, le parti du Peuple palestinien et le Front populaire de libération (arabe et palestinien).

Le Mouvement de l'initiative palestinienne et les Fronts démocratique et populaire ont, eux, refusé de faire partie du nouveau gouvernement.

En mars, le président Mahmoud Abbas a nommé Mohammed Chtayyeh pour former un gouvernement, en remplacement de Rami Hamdallah alors que le processus de réconciliation était à l’arrêt en raison d’un échange d'accusations entre le Hamas et le Fatah.

En octobre 2017, Fatah et Hamas ont signé, au Caire, un accord de réconciliation pour permettre au gouvernement de gérer Gaza et la Cisjordanie d'ici le 1er décembre, espérant ainsi mettre fin à la division qui perdure depuis 2007.

Le mouvement Hamas avait refusé de reconnaître le nouveau gouvernement, le qualifiant de « séparatiste ».

Aucun commentaire: