jeudi 14 mars 2019

Des dizaines de colons escortés par la police israélienne envahissent la mosquée al-Aqsa

Mohammed Maher Ben Romdhane

Quds

AA/Jérusalem/Abdel Ra'uof Arnaout

Des dizaines de colons israéliens escortés par la police de l'occupation ont envahit, jeudi, la mosquée al-Aqsa.

Firas al Dis, responsable de la communication au sein de la direction des Wakfs islamiques à Jérusalem a déclaré dans un communiqué que plus de 150 colons ont envahi la mosquée al-Aqsa en une heure. Il a également affirmé que ces incursions se poursuivent.

Des groupes de colons ont appelé récemment à effectuer des incursions massives jeudi à la mosquée al-Aqsa en protestation à la réouverture du portai al-Rahma (miséricorde) par l’autorité des Wakfs islamiques de Jérusalem.

Le tribunal de réconciliation israélien a reporté d’une semaine l’examen d’une demande du procureur général israélien se rapportant au blocage de cet accès de la mosquée.

D’après l’instance de diffusion israélienne, le tribunal a rejeté la demande du procureur général.

Cette semaine de report constitue le délai accordé à l’autorité des Wakfs islamiques par le tribunal pour expliquer les motifs de l’ouverture de ce portail.

Le conseil des Wakfs islamiques a annoncé la semaine dernière son refus de traiter avec le tribunal israélien qui n’est pas compétent pour statuer sur des affaires relatives à la mosquée al-Aqsa.

La ville de Jérusalem connaît depuis le mois dernier une situation de crise en raison de la volonté des autorités israéliennes de bloquer l’accès au portail al-Rahma.

L'entrée d'al-Rahma "se situe au niveau de la muraille de la Mosquée al-Aqsa. La police israélienne avait décidé de la fermer en 2003 et la justice israélienne a renouvelé sa fermeture en 2017".

Après plusieurs affrontements, les Palestiniens sont parvenus, en février, à débloquer cet accès de la mosquée.

Les incursions des Israéliens visant la mosquée d'al-Aqsa ont engendré, au cours des dernières années, de larges vagues de contestation dans les rangs des Palestiniens. La police israélienne autorise les colons à envahir régulièrement la mosquée à partir du portail des Maghrébins.


Aucun commentaire: