jeudi 9 août 2018

Le ministère israélien des AE fustige la BBC après sa Une sur Gaza

An explosion rocks Gaza following an Israeli air strike on August 8, 2018
MAHMUD HAMS (AFP)


Le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères, Emmanuel Nahshon, a publié jeudi au nom de l'Etat hébreu, une plainte cinglante contre les informations de la BBC concernant un article annonçant en Une la mort d'une femme gazaouïe enceinte et de sa fille dans des raids israéliens, sans mentionner les 150 roquettes tirées mercredi soir par l'organisation terroriste Hamas sur Israël.

L'article en question, publié sur le fil Twitter du service d'information de la BBC World, titrait "Les frappes aériennes israéliennes tuent une femme enceinte et son bébé", faisant référence à la mort d'Enas Khammash, 23 ans, et de sa fille Bayan dans une frappe qui a eu lieu jeudi soir à Jafarawi, dans le centre de Gaza.

"Ce titre est une déformation délibérée de la réalité (ce qui est l'équivalent poli de "ceci est un MENSONGE", si vous ne l'aviez pas compris)", s'est-il révolté dans un tweet.

"Les Israéliens ont été pris pour cible par le Hamas et l'armée israélienne pour les protéger, changez-le IMMEDIATEMENT !!!", a-t-il exhorté.



Le titre de la chaîne anglaise a en effet omis d'indiquer que la frappe aérienne israélienne conduisant au décès de la jeune femme était une riposte aux 150 roquettes lancées par le Hamas en territoire israélien qui ont fait 23 civils israéliens blessés.

L'armée israélienne a riposté en visant plus de 140 positions du Hamas à Gaza, faisant au total 5 morts côté palestinien, deux civils dont Enas Khammash et son bébé, et trois membres de l'organisation terroriste Hamas, selon le ministère palestinien de la Santé.

Aucun commentaire: