mercredi 8 août 2018

Gaza: 80% des Palestiniens souffriraient de signes de détresse psychologique

Des tirs de bombes lacrymogènes contre des Palestiniens le vendredi 3 août 201lors la Grande 
Marche du retour, dans le sud de la bande de Gaza. ©REUTERS/Ibraheem Abu Mustafa


Dans la bande de Gaza, les rassemblements se poursuivent chaque semaine à la barrière de séparation avec Israël. Entamée le 30 mars dernier, la Grande Marche du retour qui exige la fin du blocus et le retour des réfugiés palestiniens a déjà causé la mort de plus de 130 manifestants et plus de 4 000 blessés par balles réelles. L’enclave palestinienne est pourtant en proie à un mal plus répandu mais invisible : celui de la détresse psychologique de ses deux millions d’habitants. Des blessures qui se réveillent dans un contexte de plus en plus instable. Le reportage de notre correspondante dans les Territoires Palestiniens, Marine Vlahovic.

Audio sur le site  rfi.fr/ 

Aucun commentaire: