dimanche 29 juillet 2018

Plus de 7.000 enfants tués ou blessés dans la guerre civile syrienne depuis 2011

"Cela ne reste qu’un chiffre que nous avons pu confirmer, il serait de plus de 20.000 en réalité"



La représentante spéciale du secrétaire général de l’ONU pour les enfants et les conflits armés, Virginia Gamba, a attiré l’attention des membres du Conseil de sécurité de l’ONU concernant les répercussions terrifiantes des guerres civiles sur les enfants qui sont tués, blessés, utilisés comme combattants, victimes d’agressions sexuelles et autres.

Depuis le début de cette année, l’ONU a observé plus de 1.200 violations des droits des enfants. Plus de 600 enfants ont été tués ou blessés à vie.

« Plus de 7.000 enfants ont perdu leur vie ou ont été blessés dans les conflits depuis le début de la guerre civile en Syrie. Mais cela ne reste qu’un chiffre que nous avons pu confirmer, il serait de plus de 20.000 en réalité » a-t-elle indiqué.

Selon Gamba, les enfants nés dans la guerre ne savent pas ce que signifie le mot « paix ».

Entre-temps, craignant qu’Idlib ne devienne la prochaine zone de combats, la majeure partie des pays membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont appelé à assurer un accès sécurisé et sans obstacle aux aides humanitaires dans cette région où vivent près de 3 millions de civils qui ont dû se déplacer auparavant à plusieurs reprises.

Sur ce, le représentant permanent de la Russie à l’ONU, Dimitri Polianski a soutenu qu’il ne restait plus de zone assiégée en Syrie.

Aucun commentaire: